Salon automobile de Tokyo : un bon cru et des tendances

21 Feb

Fin 2011, le salon de Tokyo a permis à l’automobile japonaise de redorer un blason pour le peu émoussé par la crise et le tsunami. Mieux même, il a donné quelques tendances intéssantes à travers des protoypes au style pourtant timide.

Ainsi, Honda a dévoilé sa nouvelle génération d’hybrides dont la technologie est enfin au niveau de la réputation de la marque, à savoir un abandon du mild hybrid pour un full hybrid plugin. Tout cela a été rangé dans un roadster consensuel et une grosse berline presque copie conforme du prototype de voiture à pile à combustible vue il y a 4 ans.

Plus intéressante est la démarche de Suzuki et sa Regina. Point de haute technologie mais juste une optimisation de technologies classiques dans une robe aérodynamique mais facilement industrialisable dans une longueur de 3,55m avec comme résultat une consommation de 3,1 et 70g CO2/km. Le véhicule n’est pas aussi extrème que les autres protos 3l que nous avons connu par le passé.

Mitsubishi a emboité le pas de Nissan et Suzuki dans l’élaboration d’une voiture low cost pour les marchés émergeants. Elle hérite du mythique nom de Colt/Mirage mais aussi d’un style très passe-partout et triste, à l’instar des dernières Pixo et Alto de Nissan et Suzuki.

Evidemment, le salon est friand en petits concepts urbains carré et en engins de mobilité destinés à une population vieillissante. Il faut dire qu’avec 50% du marché, les Kei Cars permettent aux constructeurs locaux d’avoir de gros volumes de ventes, certaines marques étant même arcboutées sur ce marché (Daihatsu plus encore que Suzuki). Il n’est donc pas étonnant de voir Honda réinterpréter sa N360/600 dans un N-Concept très rétro et presque commercialisable tel quel (le modèle définitif est pour l’automne 2012). Nous pourrions même réver de voir cette bombinette dans nos villes européennes.

photo Turbo.fr

Suzuki a présenté son très ludique Q-Concept qui présente des solutions intéressantes dans la modularité entre famille et utilitaire, comme un prolongement du Nissan Pivo. Car si les véhicules électriques genre Renault Twizzy peuvent transporter une ou deux personne, rien n’est prévu pour les courses ou aller chercher un enfant. Ce n’est pas le cas ici avec sièges rabatables, coulissant et espace de chargement modulaire.

L’ancien leader mondial Toyota a enfin présenté la version définitive de sa FT-86, sportive populaire chassant sur les terres de la VW Scirocco avec un original moteur Boxer 4 cylindres d’origine Subaru (la voiture existe aussi chez cette marque). Mais la marque continue de développer son hybridation vers le bas avec l’Aqua (qui sera remplacé par la Yaris Hybride chez nous) et la pile à combustible, promettant une sortie en 2015.

Les solutions sont donc empruntes de réalisme cette année et montrent que les constructeurs japonais ne vont plus suivre mais essayer à nouveau de devancer leurs adversaires. D’ailleurs les européens paraissaient bien timides sur les terres nippones. L’hybridation est devenue presque la norme, surtout sur un marché japonais où la Prius reste en tête des ventes. L’electrique est bien plus viable qu’ailleurs sur un territoire restreint. Mais il ne faudra pas négliger l’optimisation de l’aérodynamique, du poids et des moteurs dans la chasse à la consommation et à la pollution.

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 475 other followers

%d bloggers like this: