Quand on est loin d’être royal…

12 Jun

Ségolène Royal est revenue, malgré elle, sur le devant de la scène, depuis le début de la semaine. La présidente de la région Poitou-Charente est au coeur d’une lutte fratricide avec un socialiste déchu et la cible de la nouvelle compagne de son ex…. Entre politique, scènes de couple et guerre d’égo, voilà encore une image dont nous nous passerions bien.

Pourtant, Madame Royal a fait longtemps preuve de retenue et de classe dans les épreuves qu’elle a subie depuis 2007 : Dans la défaite, dans le “divorce”, dans les primaires, en acceptant de participer à une campagne alors que la réciproque avait été fausse…. Sa seule échappatoire pour “exister” avait été de négocier un poste futur pas trop gênant pour les éléphants : le perchoir à l’Assemblée. Mais il y avait des “si”, le premier étant de se faire élire député et ensuite que les députés socialistes élus acceptent de la voir à ce poste, ce qui est loin d’être gagné. La direction l’a donc “parachuté”, si l’on reprend les termes de son adversaire, à La Rochelle, ville de Poitou Charente, justement. Et voilà les machos du coin qui trouve des excuses pour tirer à vue sur “La Royal”. Il faut dire que la direction du PS n’a vraiment pas fait de zèle pour négocier au mieux les candidatures des ténors, surtout pour celle qui aurait du être à sa tête.

Olivier Falorni se retranche derrière l’habituel argument de “la décision parisienne”, loin du terrain. Son adversaire serait “méprisante et narcissique”. Celui qui n’est que 4ème adjoint, a pourtant tout l’air d’un jeune loup aux dents longues, n’hésitant donc pas à piétiner la bienséance qui veut que le second candidat de gauche s’efface au bénéfice du premier dans une élection. Et avec 4% d’avance soient 2000 voix, il n’y a pas vraiment photo. Ce même Olivier Falorni n’a pas hésité à clamer qu’il était soutenu par le nouveau président élu pendant une campagne où l’avenir de la cité de La Rochelle n’a pas été au centre des préoccupations. François Hollande aura attendu le résultat du premier tour pour enfin faire savoir son choix : Ségolène Royal. Mais voilà que la rivale voulue par la presse people Valérie Trierweiler, l’amante du compagnon volage, se prononce en faveur de M. Falorni sur twitter. On entre dans le grand n’importe quoi. Que n’aura-t-on fait subir à Ségolène Royal après la tromperie, les insultes et moqueries machistes, les manipulations d’urnes, le pillage d’idées … Alors que Ségolène Royal ne s’est jamais imiscée au grand jour dans la nouvelle vie du couple Hollande-Trierweiler, voilà que celle-ci, toute journaliste qu’elle est, vient donner un avis que son métier et sa position (les sujets ne manquent pas en politique intérieure et extérieure pour que Valérie Trierweiler montre son professionalisme) ne l’autorise guère à donner. L’égo et la jalousie font bien la paire avec M. Falorni, il est vrai.

Après de telles information, comment veut-on que les français s’intéressent à la politique et ne vote pas n’importe comment ? Madame Trierweiler, la classe ne s’achètent pas avec des toilettes et des chaussures hors de prix conseillées par le détestable magazine ELLE. M. Falorni, la politique, c’est aussi respecter ses concitoyens et ses électeurs. Et M. Hollande a décidément bien mauvais goût en plus d’un sens de l’honneur plus que douteux. Et si cet article monte en épingle ce tweet, c’est aussi pour montrer qu’il a des conséquences bien plus importantes, surtout celle de masquer les problèmes des français à travers des unes de journaux totalement absurdes. La principale concernée n’a rien demandé et doit se désoler d’être entrainée dans le terrain du people plutôt que de la politique et des problèmes de la région et de la ville de La Rochelle dont finalement on aura aussi peu parlé que pour Hénin-Beaumont. Ces deux pôles auront été mis en avant dans une des plus insignifiante campagne législative de la 5ème république juste pour des rivalités de personnes. A croire que ce serait pour masquer les vrais enjeux ? Et qu’on ne me dise pas que les médias n’ont pas eu un rôle à se recopier ainsi les uns les autres !

About these ads

17 Responses to “Quand on est loin d’être royal…”

  1. Alexandre 12 June 2012 at 10:39 pm #

    Pour rappel, quelques chiffres clés :

    – Élection présidentielle 2007 : Royal est battue très largement par Nicolas Sarkozy.
    – Primaires citoyennes : Royal (7%) est humiliée par Hollande, Aubry et Montebourg.
    – Premier tour législatives 2012 : Olivier Falorni lui tient tête !

    N’oublions pas non plus ceci :

    Imbue de sa personne, avec un ego surdimensionné, Ségolène Royal en pleurs devant la TV ne comprend pas pourquoi les militants socialistes ne l’ont pas élu ! Elle avait pourtant promis à tous ces militants d’arriver en tête aux primaires citoyennes (Loupé, Madame Royal !)

    Déclaration de Madame Royal, ex-compagne de Hollande « Le point faible de François Hollande, c’est l’inaction ! Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu’il aurait réalisée en trente ans de vie politique ? Une seule ? »
    Pas très classe comme déclaration, et dire qu’il est le père de leur 4 enfants !!!

    Ségolène Royal n’est qu’une loozeuse ! Elle porte la poisse !

    Like

  2. iceman75 12 June 2012 at 10:47 pm #

    Soit… mais tu oublies beaucoup de détails de la campagne de 2007 et des primaires et ton commentaire ne fait guère qu’alimenter la case misogynie, faut d’arguments. C’est loser, au fait…

    Like

  3. david 13 June 2012 at 11:06 am #

    Alors là c’est le billet depuis notre rencontre avec lesquel je suis le plus en désaccord.

    Je vais passer sur les comportements outranciers de la dame qui ne supporte même pas que les gens “osent” prendre sa place dans des hôtels de luxe. Ah qu’elle était belle cette offrande de bôite de chocolat pour faire dégarpir les “géneurs”. Et des anecdotes du genre je pourrais en citer une dizaine et encore en otant les racontages.
    Bref ce qui me désole le plus dans ce post c’est sous entendre que puisqu’il s’agit d’un homme face à une femme il y a affaire de machisme. Un peu trop facile surtout quand on regarde les gens concernés. On est quand même dans une affaire de parachutage éhontée. Que la dame s’inquiète qu’on ne s’applatise pas devant elle après tout c’est son droit. Que celà freine ses envies de prise de pouvoir du perchoir, elle a le droit d’avoir des ambitions.
    Mais que l’on condame la parole de quelqu’un qui exprime son avis juste parce qu’il ne va pas dans le sens du vent je m’offusque.
    Je veux bien qu’on prête de la jalousie envers l’ancienne femme de mais on peut aussi lui prêter aussi de bien savoir de qui elle cause et si elle a dit ce qu’elle avait à dire c’est qu’il devait y avoir des raisons.
    En plus il ne faut pas être si naïf que cela, je veux bien que ce soit des gens normaux, elle et Françoais, mais je ne suis pas certain qu’il ne savait pas qu’elle allait le faire ou qu’elle pouvait le faire.

    Like

    • iceman75 13 June 2012 at 11:51 am #

      Je veux bien arréter de faire de l’angélisme en admettant que comme toutes les personnes ayant eu du pouvoir, Madame Royal est très loin d’être parfaite. Mais alors le parachutage, faudrait voir à réviser sa géographie, tout de même. Après, si ces couillons du PS local ne sont pas foutu de s’entendre et préfèrent se tirer des balles dans le pied, ils ont le droit. Mais aller la ramener avec des choses qui tiennent de la sphère privée, c’est aussi du ni’mporte quoi. On en a voulu à des journalistes de clamer pour qui ils votaient. Je ne me vois pas non plus faire un article contre la boite qui m’emploit.
      Quant au machisme, n’y avait il pas de femmes à la rochelle à la place de ce prof qui trouve le temps de bosser pour sa commune et veut aussi être député ? Je crois que tu n’as pas lu/entendu les commentaires pour le moins déplacés dès l’annonce de sa candidature faite : l’argument n’était pas que sur un soi disant parachutage de quelques dizaines de kilomètres.
      Quastion parachutage, les parisiens ont intérêt à balayer devant leur porte avec des sarthois qui débarquent d’ailleurs…

      Le fond du problème est tout de même re réduire ces législatives à des duels de personne et non d’idées, à des petites phrases. C’est en cela, surtout, que Trierweiler et Falorni n’ont pas tout compris aux conséquences de leurs actes.

      Like

  4. david 13 June 2012 at 4:56 pm #

    Ah oui mais ceci est un autre débat. Que untel soit légitime ou pas et ainsi de suite c’est à analyser. Mais là en gros ça fait sauvetage de la nation pour que Ségolène puisse ne pas disparaitre du paysage politique. Le pas a noyé BAYROU ben qu’il noie aussi SQégolène comme cela il y aura équilibre.
    Ah ce que je sache son indisepnsabilité ne m’a pas été prouvé. De toute façon le niveau politique en ce moment c’est assez attristant. Et pas que pour le rapport au FN

    Like

    • iceman75 13 June 2012 at 6:33 pm #

      L’hommage à l’autre françois est prêt et j’ai peur qu’il serve trop vite

      Like

  5. Mélisande 13 June 2012 at 7:58 pm #

    Le problème de fond, on en pense ce qu’on veut. Mais que VT choisisse de défendre sa liberté en taclant l’ex de son mec, ça donne une image de la femme lamentable. Ou alors, si son coeur était en émoi concernant la question des parachutages au point de choisir de s’exprimer sur ce sujet (plutôt que, mettons les syriens, les grecs, les espagnols, l’écologie, la faim dans le monde, la cancer ou n’importe quel autre sujet), dans ce cas, elle aurait dû le faire, elle qui veut continuer son travail de journaliste, sous forme de billet traitant des parachutages, et ce de manière générale et en évoquant les raisons de ces parachutages et de leurs inconvénients. Sans prendre parti. C’est ça être journaliste, non?
    Perso, ce n’est pas son désaccord avec Hollande qui m’irrite, c’est la volonté évidente de provoquer Royal, avec mesquinerie, égoïsme et stupidité. Belle image de première Dame! Ce qu’on peut penser de Royal ne change rien à cela.

    Like

  6. david 14 June 2012 at 11:33 am #

    Mélisande. Soit ton point de vue est défendable mais, et sans être naïf, c’est aussi un procès d’intention que tu fais à la brave Valérie. Tu considères ses agissement en fonction d’une pensée que tu lui prêtes. Soit mais peut être qu’elle a juste fait cela par loyauté envers une homme qu’elle connait, qu’elle coitoie depuis longtemps et qu’elle veut aider car il a le reste du monde contre lui.
    Et si c’était cela la raison de son agissement, elle aurait tort? Non alors jusqu’à preuve du contraire moi je lui donne le droit de s’exprimer sur ça et aussi sur le reste.
    C’est quand même assez fou qu’on condamne son expression alors qu’on ne condamne pas toutes les autres qui veulent absolument faire élire miss ségo quoi qu’il arrive et même contre l’avis du peuple. Après tout c’est ça une éléction pourquoi un tel matraquage pour faire élire Ségolène malgré et contre tout. Lui peuple est grand pour se décider alors qu’il se décide.
    Et puis pourquoi personne ne s’étrangle devant cette outrecuidance de s’être déjà vue au perchoir avec la validation de tout le gratin du parti socialiste.
    C’est ça la démocratie qui sonne le tocsin quand ce qui était prévu a une chance de ne pas se faire.
    Et puis à mon avis avec tous les échecs éléctoraux de la miss elle savait d’avance qu’elle était cuite sans aide de la cavalerie.
    On veut l’imposer et comme le peuple n’est pas toujours con, cela ne va pas marcher.
    Je ne vois même pas comment des esprits éclairés peuvent participer à cet acharnement.
    Au pire si elle est si mesquine elle le refera et dans ce cas là il n y aura plus de doute, en attendant moi je lui accorde des circonstances favorables et la soutien dans sa façon de faire.

    Like

  7. david 14 June 2012 at 11:55 am #

    Mince mon commentaire précédent n’est pas passé :(

    Like

  8. david 14 June 2012 at 12:04 pm #

    Bon je vais le refaire en gros je disais à Mélisande
    Que c’est quand même un beau procès d’intention qu’elle faisait à Valérie. Pourquoi préjuger que c’est la jalousie qui la guide plus que la fidélité envers un ami qu’elle connait depuis des dizaines d’années. Car après tout c’est ça la vérité, elle ne soutient pas un inconnu mais un ami pourquoi le lui reprocher. Et dans ce cas là si on lui reproche pourquoi ne pas reprocher cette vague qui a l’air de vouloir sauver le soldat royal et de son poste promis au perchoir de l’assemblée.
    Soit dit en passant je ne suis pas certain que cela soit la volonté de tous les socialistes FH compris.
    Car sans être naïf et connaissant les forces en présence, on ne va pas si facilement me faire croire que c’était une si belle maladresse et puis il y avait 50 moyens de réagir après coup (piratage, pas elle même…) Donc cette confirmation presque dans la foulée de l’acte montre que le porpos a été réfléchi et approuvé. Et sans être encore naïf, je suis à peu près certain qu’elle savait ce qu’elle faisait et que FH était au courant de son acte et que cela ne devait pas lui déplaire tant que celà. Il faut faire attention à ne pas crier au loup trouve vite sachant que la Ségolène est loin d’être l’agneau que l’on veut décrire.
    Et puis la réalité c’est quand même au peuple de se décider alors laissons le faire et il décidera lui même qui il veut élire.
    Quand aux arguments socialistes pour dire que l’autre va être ému grâce au voix du fn et de droite, ben si on compte bien c’est le cas des deux candidats.
    Et le second argument de dire que c’est une éléction tout sauf Ségolène, la gauche ne va pas se plaindre de ça avec un président élu d’abord sur le tous sauf SARKOZY.
    Et puis pour le reste cette union socialiste de façade il fallait bien qu’elle explose un jour non.
    Je ne vais pas refaire la liste des coups bas envers FH et les mots doux de son ex à son encontre : le tout mou, le seul problème de Ségolène c’est son mari et j’en passe
    Donc un peu de mémoire pour se souvenir qu’un jour ou l’autre on paye le prix de ses actions.

    Like

  9. iceman75 14 June 2012 at 12:44 pm #

    N’empèche qu’en temps que chef du PS, il était totalement indigne en 2007 aussi… l’inverse n’a pas été vrai.
    Après, le problème n’est pas spécialement sur la jalousie ou pas mais sur l’image que cela donne en terme de communication pour une personne travaillant justement dans la communication politique.
    Que Falorni soit encore socialiste et considère qu’il a le droit de se présenter au premier tour : soit. Il semble que les moyens n’aient pas manqué pour sa campagne locale. Mais après, il perd la “primaire” qu’il a décidé de faire donc il doit s’écarter aussi pour le bien de son parti.
    Toutefois rappelons que martine aubry était battue pour l’élection du secretaire national du PS et qu’elle n’a gagné ensuite que par un jeu d’alliance plus que suspect. Elle n’a donc rien à dire.

    Like

  10. david 14 June 2012 at 1:27 pm #

    Il doit s’écarter et faire un plébicite à madame et pourquoi directement ne pas accorder le droit au président de nommer qui il veut. Façon étrange de voir la démocratie. Surtout que bon en tête certes mais avec quel écart et dans quelle condition. Et puisque l’on parle de moyen, à priori cela ne va pas suffire puisque les sondage annoncent une défaite cuisante malgré tout un parti derrière SR.
    Moi je trouve son intervention ni plus ni moins pitoyable que le reste surtout que bon on ne parle que de ça comme s’il n’y avait pas mieux à faire avec la libye, l’espagne et j’en passe
    encore une fois le superficiel au détriment de la vraie actualité
    vive le monde moderne

    Like

    • iceman75 14 June 2012 at 1:39 pm #

      note que les sondages du premier tour n’étaient pas très véridiques non plus.
      Mais oui, il y a mieux à faire que ce tintamare masquant le reste de l’actualité, sinon pour dégouter les gens de la politique, à dessein ?

      Like

  11. david 14 June 2012 at 4:50 pm #

    Surtout que à la base il y a d’abord ça

    “M’impliquer dans la campagne [des législatives] ? – non. Je ne suis pas le chef du PS, je suis le chef de l’Etat. Mais je ferai en sorte qu’il y ait une majorité pour le changement.” C’était le 29 mai, au 20 heures de France 2. Le président nouvellement élu, François Hollande, lançait un appel à lui donner une majorité. Et précisait qu’il ne prendrait pas part à la campagne.

    Like

  12. couble monique 15 June 2012 at 8:36 am #

    Il faudrait communiquer la liste de tout ce que Ségolène Royal a fait pour la région !!!!!! Les compétences en tant que ministre ont été suffisamment appréciées , et son score en 2007 , 47% n’est pas négligeable comme certain le laisse entendre !!! Alors SVP , ouvrez les yeux ! Mr Falorni , exclu du PS , cherchant par tous les moyens à se faire mousser , et de l’autre coté , Mme Royal forte de ses convictions , fidèle à son parti , digne de confiance et connaissant à fond depuis des années des problèmes régionaux .

    Like

  13. guevaranita 18 June 2012 at 3:22 pm #

    Bonjour , je suis Ségolèniste et syndicaliste et je suis outrée des attaques mensongères contre Ségolène,je remercie Monique COUBLE, de mettre un peu les choses au point.y en a marre des accusations de caniveau que nous rabachent certains anti-Ségolènistes primaires…ça vole bas les ragots..Toutes les missions qui lui ont été confiées ont été menées à bien et dans sa région ,elle excelle, sans augmentation des impôts…à telle enseigne, que c’est la seule région Française qui a été classée au patrimoine de l’UNESCO!! elle a été élue comme Présidente de l’association internationale des régions Francophones..Je pense qu’elle n’aurait pas été élue si elle avait été la nunuche-cinglée-arriviste que décrivent certains malveillants qui n’ont de gauche que l’étiquette !! De plus, Ségolène est particulièrement honnête,sincère et fidèle pour avoir pardonné toutes les attaques perfides dont elle a été l’objet depuis plusieurs années de la part de ses gentils camarades Socialistes(tricheries,bourrage d’urnes,cocufiage ,dézingage en règle en 2007 et j’en passe!!!) à sa place, je serais partie depuis longtemps et j’aurais fondé mon propre parti, comme l’a fait Mélenchon et comme est en train de le faire Montebourg en prévision de 2017 !!!!!!!!!!!

    Like

    • iceman75 18 June 2012 at 7:31 pm #

      La vengeance étant un plat qui se mange froid, je rêve d’un jour où Hollande, Jospin and co paieront leur perfidie. Malheureusement, il faut parfois attendre très longtemps pour que la maxime d’Hugo se révèle exact. La traversée du désert est donc entamée et je lui conseillerai de se faire oublier un temps pour mieux revenir au jour J, à l’image de certains illustres présidents.

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 485 other followers

%d bloggers like this: