Présidentielle 2012 : Barre à droite


Sans que cela réponde à une attente réelle de la population française, le semblant de débat de cette campagne se déplace sur la droite.

Du fait de sa bipolarisation à outrance (plus de 70% du temps de parole), les idées sont menées par UMP et PS. Le premier avec son candidat escorté par d’anciens membres de l’extrême droite (Longuet, Buisson ) et attiré par la réserve de voix d’un Front National qui pourrait ne pas avoir ses signatures, ne peut s’empécher de refaire le coup de 2007, en pire : utiliser des idées nauséabondes, montrer du doigt des communautés, des religions, des catégories sociales pour les rendre responsable d’une situation où ils ne sont que les victimes d’une mauvaise politique. Coté PS, c’est barre à droite, c’est à dire au centre droit, pour aller chercher des voix à Bayrou, Villepin ou même Lepage, les deux derniers n’étant pas surs de pouvoir réunir les signatures.

Ce faisant, le PS laisse la place au Front de Gauche à sa gauche et très logiquement, c’est Jean-Luc Mélenchon qui profite de la situation. Malgré le renfort de Besancenot, Philippe Poutou ne parvient à décoller. Plus marginalement, cela profite aussi à Eva Joly dont la campagne est plus orientée à gauche qu’au centre, visée traditionnelle du parti. François Bayrou a bien essayé hier d’utiliser des discours un peu plus gauchistes dans « Des Paroles et des Actes » mais lors de sa confrontation avec le très droitier Manuel Valls, représentant du PS, le naturel est revenu avec Austérité à outrance et une orientation économique donnée par l’état mais laissée aux lois du marché pour la réalisation.

Mais est-ce la campagne qui part à droite ou juste que les vraies tendances qui se dévoilent ? Le PS n’a plus de socialiste que le nom et depuis bien longtemps. Le Modem reste et restera l’héritier de l’UDF et l’UMP garde sa base conservatrice et droitière depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy. Si les sujets à la une des médias sont désespérants d’aveuglement, ce basculement de la campagne permet aussi aux idées de gauche de pouvoir se faire entendre par opposition. Malheureusement, les médias ont fait leur choix et il suffit d’écouter le discours des journalistes qui ont juste rajouter, parfois, Jean Luc Mélenchon, parmi les candidats à suivre et oublient tous les autres dans leurs chroniques. Et les grands partis en oublient aussi les Cheminade, Dupont-Aignan, Poutou, Arthaud qui même laissés pour compte, représentent des aspirations réelles.A un mois et demi du scrutin et selon la progression des fameux sondage, il ne serait pas étonnant que l’on remette la barre à gauche… virtuellement.

Advertisements

2 réflexions sur “Présidentielle 2012 : Barre à droite

  1. Le problème c’est que cette élection est jouée sauf si le peuple de droit sacrifie Sarkozy. Dans mon intimité j’ai des gens qui « savent » et Sarkozy ne peut absolument pas gagner c’est impossible d’après leurs dires et niveau crédibilité c’est du lourd. En gros c’est mathématiques, si cela intéresse je peux développer. Donc Hollande va gagner dans un fauteuil, sauf.
    Et ce sauf m’arrange ou plutôt me plait. Le seul qui bat tout le monde au second tour c’est le second François. L’élection présidentielle c’est un truc sérieux et l’ami Mélenchon est bien sympa et rigolo mais il est trop énervé pour prétendre à la fonction.
    Si on veut une alternative sérieuse il faut donc voter François B.
    De toute façon comme d’hab la droite et la gauche tradi promette de sauver le monde, sauf que ces gens pendant leur période de pouvoir ben d’un seul coup ils ne peuvent rien faire ou ne font rien.
    Y en a marre de réproduire un schéma qui marche jamais, comme si les français n’avaient plus de mémoire.
    Alors promis je vote Mélenchon après avoir essayé un centriste

    1. Effectivement, le coté cash de Jean-Luc fait peur à beaucoup tandis que le très consensuel françois de Bearn est rassurant.
      Mais de là à virer le type en place, y’a du boulot surtout que toute la médiacratie se ligue pour avoir F contre N… ou FN ? oups, ça m’a echappé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s