diaspora

Afrique : Le Massacre des éléphants est plus que de la protection animale


Samedi France 2 diffusait un reportage sur le massacre des éléphants au Cameroun. Le reportage est toujours visible sur le service Pluzz (ames sensibles ne pas s’abstenir !)

Au delà de l’aspect protection de la faune et de ces magnifiques animaux (végétariens !), le documentaire aborde un aspect géopolitique plutôt inédit, même s’il ne peut creuser complètement le sujet. En effet, dans la réserve prise pour exemple, ce sont des « cavaliers » provenant du Soudan (situé pourtant à 2000km !), qui commettent le plus de ces massacres. Il ne s’agit pas de chasseurs mais de guerriers, de militaires ou de milices, armés d’armes de guerre souvent imprécises mais destructrices. Leur cible est simple : l’ivoire pour le marché noir de la revente qui leur permettra d’acheter d’autres armes.  La République centrafricaine et le Tchad ont déjà été l’objet de ces massacres et ce ne sont pas quelques gardiens de parc qui peuvent s’opposer à une vingtaine d’hommes surarmés et prêts à tout pour défendre leur « cause ».

La solution employée au Tchad ou ailleurs a été d’utiliser l’armée pour protéger une population d’éléphants déjà divisée par 10 en l’espace de quelques années. De 4000 nous sommes passés à 400 à peine et ces tueurs sont capables de tuer sans distinction une dizaine d’animaux en une seule journée. Nous voyons donc le problème du Darfour  (région du Soudan) et la guerre du pétrole entre nord et sud Soudan ressurgir sur le sujet de la protection animale, montrant, une fois de plus, que ce sujet n’a rien de périphérique mais est au coeur de la géopolitique au même titre que l’exploitation de l’eau. Car une fois les éléphants de la République centrafricaine décimés, ces milices se sont déplacées au Cameroun et commettent aussi des exactions dans les villages alentours même s’ils se protègent en donnant la viande de l’éléphant. Après l’éléphant, d’autres espèces ou denrées seront leurs cibles.

Pas plus tard qu’hier, on nous annonçait la mort de 1200 soldats dans le conflit armé du Soudan qui vise à l’appropriation de champs pétrolifères.

Une pétition est à signer ici : Pétition à signer : http://www.thepetitionsite.com/takeaction/401/842/912/?z00m=20275393

A revoir donc ici : http://www.pluzz.fr/13h15-2012-04-22-13h15.html

About these ads

4 réflexions sur “Afrique : Le Massacre des éléphants est plus que de la protection animale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s