22 façons de combattre la violence contre les femmes


L’excellent site Care2 (dont nous reparlerons prochainement) et le docteur Michelle Schoffro Cook  proposent 22 façons de combattre tous les jours la violence contre les femmes. Icezine en offre la version française de ce message qui s’adresse aux femmes mais aussi (surtout?!) aux hommes.

1. Non signifie NON. Pas “peut être”. Pas “plus tard” ou “je joue à …”. Rien d’autre que NON.  Ce n’est pas sorcier et je ne suis pourtant pas sur que beaucoup d’hommes aient compris le message. Commencez par comprendre que les femmes ne disent pas ce que vous voudriez qu’elles disent. Et si une femme est saoule, droguée, sous l’influence de médicaments, cela signifie NON aussi. Et avoir une relation sexuelle avec une femme dans ces conditions est un VIOL et un CRIME.

2. Arrétez de soutenir les films et émissions de télévision qui dévrivent les femmes dans des rôles subalternes ou comme des objets sexuels. Rejetez les films et émissions qui glorifient le viol et autres abus sexuels.

3. Ne soutenez pas le Porno. Non seulement l’industrie du porno est engagé dans la violence contre les femmes mais des recherches dans Psychology Today ont montré que les personnes qui regardent les pornos sont : 1) plus susceptibles d’être désensibilisés à la violence contre les femmes; 2) plus susceptibles de blâmer la victime d’un viol et de crimes violents contre les femmes, et 3) plus susceptibles de violer une femme.

4. Rejetez les clubs de strip-tease et n’acceptez pas qu’un partenaire aille dans ces lieux.  Je lisais récemment un article qui indiquait que beaucoup de stripteaseuses sont menacées ou sujettes à des violences et souvent victimes de traffics humains.

5. Arrétez d’humilier “au féminin” en disant  “tu cours comme une fille” ou bien “tu lances comme une fille” ou “il a pleuré comme une petite fille”. Cela inclut des références dévalorisantes qui considèrent les filles comme systématiquement inférieures. Ne vous référez pas à une femme comme une “salope”, une “putain”.

6. Exprimez vous sur la violence contre les femmes. Il y a des années, je me souviens d’un gars à l’école qui disait à ses amis : “je la violerai bien” en regardant la serveuse. Personne ne lui disait rien. Il n’y a aucune excuse pour la violence contre les femmes et même sur le langage qui le tolère ou le favorise.

7. Si vous connaissez une victime d’un abus, va voir la police. La vie de cette femme peut être en danger.

8. Soyez un héros. Tendez la main pour montrer votre soutien et assistance aux femmes qui sont victimes de violence.

9. Exprimez-vous contre le sexisme, les commentaires sexistes et les blagues sexistes. Dévaloriser les femmes, ou les juger pour le sexe est à l’origine de crimes violents contre les femmes. Commentaires sexistes et de blagues dévalorisent les femmes.

10. Apprenez la loi et utilisez la. Demandez le support de la police. Appuyez vous sur des accusations contre un homme qui est violent envers vous ou celui qui menace de violence contre vous.

11. N’achetez pas de chose de compagnies sexistes et ne supportez pas d’organisations sexistes. Ils profitent  du sexisme et de la promotion de femmes comme objets sexuels. Une collègue m’a dit que son ami a acheté un T-shirt “batteur de femme”. Un collère m’a dit que son compagnon avait acheté un t-shirt  “Wife Beater”  (batteur de femme).  Etonné, je lui ai demandé pourquoi elle avait accepté que son ami soit sexiste et promotionne ainsi la violence contre les femmes, surtout pour un crime serieux qui cause la mort de milliers de femmes chaque année.

12. Donnez à des organisations légitimes et oeuvres de charité qui se font les avocats des femmes, les soutiennent lorsqu’elles ont été victimes de violence et les aident lorsqu’elles rencontrent des circonstances difficiles.

13. Apprenez à vos filles et fils à être justes et respectueux sur le traitement des femmes et jeunes filles, en mentionnant les mythes du viol (  la notion inadmissible qui dit qu’une femme veut être violée et mérite d’être violée). Apprenez leur que le viol est un crime grave, qui fait que tout homme qui force une femme à avoir une relation sexuelle est un violeur et un criminel.

14. Ne vous engagez pas dans des revanches pornographiques, comme envoyer des photos nues d’une amie sur des sites web après qu’elle vous ait quitté . Et les femmes, s’il vous aime, il n’a pas à vous exploiter à travers des photos nues de vous.

15. Reconnaître que la manière dont une femme est habillée n’a rien à voir avec le fait qu’elle le “méritait” ou que “cela devait arriver”. Qu’importe la manière dont une femme est habillée, cela n’est pas une invitation à ce qu’un homme abuse d’elle. 

16. Attendez plus des hommes dans votre vie. Messieurs, attendez plus de vous même. N’acceptez pas ou ne proférez pas de paroles qui encouragent le sexisme et la violence contre les femmes.

17. Réflechissez avant de parler. La prochaine fois que vous dites quelquechose sur les filles ou les femmes, imaginez comment la même expression sonnerait si vous y substituez le nom d’un groupe religieux, ethnique ou culturel. Si cela semble raciste ou préjudiciable, alors c’est que cela est sexiste et innacceptable lorsque c’est prononcé vis à vis de femmes.

18. Arrétez de “sexualiser” prématurément les jeunes filles. Parents, ne laissez pas vos enfants s’habiller avec des micro-minijupes, des hauts talons et du maquillage. J’étais dans un café où une fille de 9 ou 10 ans est tombé sur le sol. Et tout cela à cause de hauts talons. Elle peut faire ce choix par elle-même quand elle sera plus grande.

19. Si vous être impliquée dans une relation abusive, allez voir une organisation ou un groupe de femmes qui peut vous aider. Vous ne devez pas rester isolée. La plupart des hommes qui abusent ainsi des femmes n’attendent qu’une femme qui restera isolée et qui pourra être contrôlée. Si vous êtes sujette à des violences verbales, dites vous que vous méritez mieux et partez ! Avec 7 milliards de personnes sur cette planette, vous ne pouvez que trouver mieux si quelqu’un abuse de vous.

20. Partagez des articles ou informations sur le sexisme et les violences contre les femmes à travers les médias sociaux comme Facebook et Twitter. Sensibiliser aide à surmonter le problème.

21. Ecrivez à des représentants politiques en les rendant responsables des législations sexistes, incluant les peines insuffisantes pour les hommes qui commettent des crimes contre les femmes.

22. Prenez des cours de self defense ou d’arts martiaux.  Quand j’avais 17 ans, ma mère m’a demander d’aller prendre un cours de self defense avec elle. Je ne me suis pas seulement sentie à même de me défendre mais aussi plus sûre de moi. Beaucoup d’hommes qui ont commis des crimes sexuels sont des lâches qui reculent fréquemment s’ils pensent qu’ils vont rencontrer de la résistance.

Si ce discours est adapté à une situation américaine. Il n’en reste pas moins adaptable à la situation française pour ne citer que celle là. Mais peut être devrait-on y rajouter (modifier) d’autres choses ?

About these ads

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s