culture

France : De la Liberté d’Expression


Ce week-end, la manifestation des « Anti Mariage pour Tous » a dégénéré avec un véritable passage à tabac de militantes de la cause gay et lesbienne par des brutes de Civitas et autres décérébrés du genre… Oui, je pèse mes mots.

Alors, c’est vrai que les Femens ne font pas dans la dentelle lors de leurs apparitions seins nus pour dénoncer la dictature en russie, l’homophobie et les racismes…Elles utilisent la provocation comme d’autres groupes le fond sur d’autres causes. Mais au moins cela permet d’interpeler l’opinion car les journalistes ne se lassent pas de filmer des femmes seins nus, étrange métier…

Un métier mis en danger en France même puisque Caroline Fourest, dont je suis loin de partager les points de vue presque islamophobes, a été poursuivie et agressée par ces mêmes barbares. Cela me rappelle une autre agression qui a moins fait parler d’elle, et pour cause, mais qui est presque plus grave car impliquant des élus de la République parmi les… présumés coupables : Les manifestants anti-corrida à Rodilhan tabassés sans ménagement avec à la clé des cotes cassées. Un journaliste sera également agressé lors de cette journée, coupable d’avoir filmé ces gens si respectueux de la parole des autres (une majorité de français est contre cette pratique). Et c’est sans parler des exactions policières du week-end précédent en Italie, Espagne, Grèce.

Restons un moment sur ces barbares qui veulent imposer leurs volontés de tuer des animaux, d’empècher les minorités de s’exprimer avec la force de leurs poings plutôt que de leurs mots, si tant est qu’ils puissent en aligner pour faire des phrases. Tout ce qui est différent et inférieur devrait donc être bani voir massacré, si on écoute leur discours. Et le pire est qu’ils se retranchent derrière la religion, chrétienne pour Civitas (mais les autres sont présentes), au mépris du sens initial des textes religieux. A quel moment la liberté d’expression doit elle s’appliquer face à des personnes qui ne l’appliqueraient pas si elles étaient au pouvoir ? Une question qui revient sans cesse comme lorsque le Groupe Identitaire a envahi une mosquée : Devait-on les dissoudre ? Lorsque l’on en arrive un tel déchainement de violence, comment l’état ne peut-il sanctionner en interdisant tout simplement à ces personnes l’accès à la parole pour un temps donné, en plus des sanctions pénales ? Ce sont des questions complexes car on voit déjà le risque d’une dictature créant des pseudos émeutes en fin de manifestation pour justifier une interdication prochaine.

Il sera intéressant de suivre le traitement de cette affaire Femen-Civitas par rapport au traitement de l’affaire de Rodilhan dont on attend encore le jugement. Et espérons qu’à ce moment, la liberté d’expression jouera totalement son rôle en relayant la réalité des choses.

2 réflexions sur “France : De la Liberté d’Expression

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s