France : Ils nous prennent même les miettes…


Tout d’abord j’ai cru à une blague. Mais non, c’est vrai : Une procédure judiciaire a été entamée contre une association de retraité qui a envoyé des miettes au chef de l’état, François Hollande. Motif : Offense au chef de l’état.

Cette nouvelle arrive le même jour que les lettres conjointes de Manuel Valls (à en tête du ministère) et du même François H (sans en-tête) pour défendre l’honneur de Valérie Trierweiler face aux méchants journalistes qui l’ont salie dans une biographie non autorisée. Étrange notion de l’indépendance de la justice et de la séparation des pouvoirs que celle de nos deux acolytes qui s’entendent maintenant très bien. Ce sont pourtant ces même personnes qui critiquaient Nicolas Sarkozy quand il parlait de coupable au lieu d’accusé.

Mais revenons aux miettes un instant : Le terme de l’accusation est « Offense au chef de l’état ». Mais ce même chef de l’état serait plus à répondre, comme son prédécesseur, si ce n’est pire encore, pour Offense à l’électorat. Je dis cela, mais je ne fais pas parti de ces illuminés qui ont cru un seul instant que François Hollande créerait un quelconque changement. Du moins sur le fond, car sur la forme, il apparaît presque plus sournois encore que la droite décomplexée de Nicolas Sarkozy. Non, je n’ai pas choisi entre la peste et le choléra et je l’assume totalement.

Ces miettes montrent à quel point l’exercice du pouvoir détache totalement de la réalité cette caste qui oublie ce qui les a fait aller avec sincérité en politique il y a plus de 30 ou 40 ans. Réalité oubliée à Notre Dame des Landes où l’on ne veut que voir de chiffres trafiqués plutôt que l’humain ou la nature. Réalité oubliée à Florange où l’on ne regarde même pas le pillage technologique réalisé par Arcelor Mittal pendant que de l’autre coté de la frontière la sidérurgie tente un redressement. Réalité oubliée lorsque le mariage pour tous vient remplacer d’autres sujets dans les priorité. Réalité oubliée lorsque l’on parle du redoublement sans remettre en cause vigoureusement les méthodes et les contenus. Réalité oubliée lorsque la diplomatie oublie les civils dans les conflits pour ne penser qu’aux intérêts économiques. Réalité oubliée quand on s’attaque au peuple plutôt qu’aux financiers, cause racine de la crise et de la dette. Réalité qui fait oublier aussi à bon nombres d’aparatchik du blogging ce qu’ils critiquaient auparavant.

Oui, des miettes, il n’y en aura sans doute plus bientôt pour ce PS et pour cet UMP. Il n’y en aura plus pour la politique en France qui à force de se moquer de ses électeurs n’en aura tout simplement plus. Il suffit de compter ceux qui ont voté UMP aux législatives partielles : 20 à 25% ce qui permet de crier victoire. Par extension, ceux qui essayent de sauver les meubles de la politique risquent bien de sombrer aussi : Le français lambda ne voit pas forcément la différence entre la gauche PS et l’autre gauche qu’on lui propose. Dommage, direz vous ? Il ne verra pas plus la différence entre UDI, Modem et UMP. Alors quand Harlem Desir parle de pédagogie, il faudra en déployer en 2017 pour recoller les miettes de la politique.

Advertisements

3 réflexions sur “France : Ils nous prennent même les miettes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s