France : De l’individualisme et de la haine


Plus que jamais cette France, cette nation française se divise, à travers un débat de société mais c’est bien plus profond que cela. Ce dernier week-end, à travers le Mariage Pour Tous et Le Vendée Globe, nous avions l’illustration de la haine et de l’individualisme.

Même si l’on aime son pays, il y a des fois où la honte l’emporte. Si nous nous glorifions avec arrogance parfois, d’être la patrie des droits de l’homme, nous avons aussi une histoire moins glorieuse entre révolutions sanglantes, guerres de domination et d’asservissement. Il en est ainsi de beaucoup de pays. Pourtant, l’histoire ne donne pas de leçon à ceux qui ont la mémoire courte.

Ainsi, les crises économiques ont ce rôle de dévoiler ce qu’il y a de plus mauvais dans une société. La crise de 1929 a exacerbé les haines et celle d’aujourd’hui y participe également. Il faut un bouc-émissaire, un responsable pour tous les maux de notre société. C’était le juif, le rital, le pollack, autrefois. Aujourd’hui c’est le bougnoul, le negro, le barbu, le pédé. Le résultat est le même quelque soit son nom : La Haine. La haine qui divise, qui nous fait jalouser ce qu’a l’autre, qui nous fait fantasmer sur le mode de vie de cet inconnu. Mais le pire est que cette haine se pare des plus beaux atours : la religion, le drapeau avec toujours ces mots qui reviennent comme un letimotiv qui excuserait tout…. Tradition, Universel. Des mots qui claquent et ferment tout dialogue. La tradition qui interdirait toute évolution….cette tradition qui fit jeter des chrétiens dans les arènes, celles là même qui continuent d’être utilisés pour massacrer des taureaux. La tradition de la haine, donc. Et l’universalité d’une vision et une seule de la société, une seule vision a l’histoire pourtant bien courte.

La crise met aussi en valeur cet individualisme qui nous pourrit. Pas étonnant de voir une course de bateaux  en solitaire eclipser des actualités bien plus importantes pour la société (La nouvelle politique agricole commune, par exemple) . Même dans la protection animale, l’individualisme de certaines associations fait oublier le but commun : le bien être des animaux. Nous avons peur de l’avenir, de perdre emploi, de ne plus avoir la santé… Et pour nous sauver, personne ne semble là. Un seul remède : écraser l’autre pour se sauver, pour avoir le poste convoité, pour avoir cet objet en solde dont finalement le besoin n’est pas si évident. Écraser l’autre par son salaire, par ses dividendes jusqu’à amasser une fortune qui ne sert à rien d’autre qu’à être transmise….Oh bien sûr, c’est bien de pouvoir s’offrir ce que l’on a envie, quand on veut, de simplement jouir de la vie. Oui…et pourtant me vient la question essentielle : Pourquoi sommes nous sur terre?

Les réponses sont nombreuses….Les religions tentent d’y apporter des réponses toutes faites, et chacun, individuellement, nous y apportons une réponse à un moment de notre vie. chacun??? Pas sûr car serions nous aussi individualistes que nous le sommes. En arriverions nous à la haine de notre prochain si nous réfléchissions à cela ? J’ai l’intime conviction que non mais hélas, nous sommes humains. Nous avons nos faiblesses, nous sommes faillibles et nous laissons séduire par ces mauvais cotés. Si justement, en ce moment de division et de haine, chacun pouvait se poser cette simple question, peut-être que notre monde fonctionnerait un tout petit peu mieux.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s