liberté

Monde : Quand la religion dérape – When religion slips


Je pourrais dire comme Marx, dans sa version simplifiée, que la religion est l’opium du peuple et mettre tout le monde dans le même sac. Je pourrais, tant les tensions dues aux religions semblent augmenter partout  à travers le monde….

Rien qu’en France, les catholiques conservateurs en appellent à la violence contre les homosexuels. Ils trouvent des bras armés dans une jeunesse qui trouve là de faux repères et dérive également vers le terrorisme contre d’autres communautés, comme ce militaire qui prévoyait d’attaquer une mosquée. En parlant d’Islam, certains n’ont rien trouvé de mieux que de vouloir interdire « le  voile » à l’université, alors que cela ne cause pas de problème particulier et entretenant volontairement l’amalgame entre niqab, burqa et hijab. De quoi alimenter encore des extrémistes et embarquer le pays sur des débats inutiles.

English: Calligraphy of the Phrase: peace be u...
(Photo credit: Wikipedia)

L’islam a plus à faire à régler des luttes intestines entre ses différentes mouvances avec un conflit généralisé et ouvert entre les chiites et les sunnites dont les salafistes sont le bras armé le plus radical. Ainsi la Syrie devient le théatre de ce conflit, bien plus encore que la chute d’une dictature. Les Kurdes et les syriens pacifiques aspirant à la liberté se retrouvent au milieu d’un conflit à la dérive entre milices de l’étranger et militaires tortionnaires. Personne ne sait contrôler cette rébellion sans tête. Incontrôlable, l’Irak l’est aussi avec pas moins de 25 morts en une journée dans de multiples attentats. Là encore, ce sont des divisions religieuses qu’une dictature avait maintenue sous l’éteignoir par la force et la torture.

La dictature peut aussi utiliser ces conflits pour assoir son pouvoir.  En Birmanie, Bouddhistes et musulmans s’opposent dans le sang comme dans la pays voisin, le Bangladesh. Ce même conflit se retrouve au Sri Lanka maintenant, bien loin de l’image paisible du bouddhisme zen. Là encore, la religion dérive vers la violence, comme nous avions pu le voir au Tibet lorsque le Dalai Lama avouait que des moines refusaient sa doctrine de paix et de non violence.

Le problème n’est pas celui d’une religion plus qu’une autre, il est dans le fait de prendre des idées toutes faites sans réflexion. Il est dans le fait d’accuser l’autre de toutes les dérives d’une société. Il est dans l’utilisation d’une doctrine religieuse pour conserver le pouvoir. Ainsi, en Russie comme en Pologne, il ne faut pas négliger la nouvelle influence de la religion dans la vie politique et si Vladimir Poutine a signé une loi homophobe, c’est aussi pour s’acheter le soutien d’une opinion publique majoritairement religieuse et qui cherche des repères dans un pays en profonde mutation. Ce ne sont hélas pas les bons repères et ce même phénomène se retrouve dans les révolutions arabes où beaucoup on cru que la « loi religieuse » apporterait ordre et stabilité, sans voir que cette loi était déviée de son sens originel. Quelque soit la religion, il faut apprendre à penser par soi même en gardant toujours à l’esprit l’amour de son prochain.


I could tell as Marx, in its simplified version, that religion is the opium of the people and put everyone in the same bag. I could, as the tensions religions seem to increase around the world ….

In France, conservative Catholics call for violence against homosexuals. They gave false answert to a youth  without marks arm who also drift towards terrorism against other communities, as this military who planned to attack a mosque. Speaking of Islam, some have found nothing better than to forbid « the veil » at the university, while it does not cause any particular problem and maintaining deliberately conflates niqab, burqa and hijab. Enough to power even the extremists and embarking the country on unnecessary debate.

Islam has more to do to resolve infighting between its movements with a widespread and open conflict between Shiites and Sunnis where the Salafists are the most radical armed wing. So Syria is the scene of the conflict, more than the fall of a dictatorship. The Kurds and the peaceful syrians aspiring to freedom are in the middle of a conflict between militias drift abroad and military torturers. Nobody knows how to control that headless rebellion. Uncontrollable, Iraq is also with no less than 25 dead in a day in multiple bombings. And 44 dead in a Mosque in Nigeria…. Again, these are religious divisions that dictatorship had kept under the extinguisher by force and torture.

English: The Seventh Dalai Lama, Tsangyang Gyatso
The Seventh Dalai Lama, Tsangyang Gyatso (Photo credit: Wikipedia)

Dictatorship can also use these conflicts to sit his power. In Burma, Buddhists and Muslims clash in the blood as in neighboring Bangladesh. This same conflict is found in Sri Lanka now, far from the peaceful image of Zen Buddhism. Again, religion drift towards violence, as we have seen in Tibet when the Dalai Lama admitted that some monks refused his doctrine of peace and non-violence.

The problem is not that of a religion over another, it is in fact to preconceived ideas without reflection. It is in fact to accuse the other of all the excesses of a society. It is in the use of religious doctrine to retain power. Thus, in both Russia and Poland, do not overlook the new influence of religion in politics and if Vladimir Putin signed a homophobic law is also to buy the support of a majority religious public and seeks benchmarks in a country undergoing profound changes. This is unfortunately not the right benchmarks and the same phenomenon is found in the Arab revolutions where many believed that « religious law » woulf bring order and stability, without seeing that this law was diverted from its original meaning. Whatever the religion, we must learn to think for oneself, always keeping in mind the love of his neighbor.

3 réflexions sur “Monde : Quand la religion dérape – When religion slips

  1. It is good, to climb up to an abstract level like you, writing:
    « The problem is not that of a religion over another,
    it is in fact to preconceived ideas without reflection.
    It is in fact to accuse the other of all the excesses of a society.
    It is in the use of religious doctrine to retain power… »

    1. And if we would travel through Pakistan or India, Burma or Tibet, Russia or North Ireland, Israel or France, Egypt or Serbia:
      It would be good, to climb up to an abstract level like you…
      P.S.:
      1
      I believe it is observed correctly, when you say that the topic of homosexuality is therefore dragged into the discussion, because power-hungry governments want to gain the religious orthodox camp as votes. This procedure is to be called shabby.
      2
      Je crois qu’il est observé correctement, quand vous dites que le thème de l’homosexualité est donc traîné dans la discussion, parce que les gouvernements avides de pouvoir veulent gagner le camp orthodoxe religieux comme un vote. Cette procédure doit être appelé minable.
      3
      Ich glaube, es ist richtig beobachtet, wenn man sagt, dass das Thema Homosexualität deshalb in die Diskussion gezerrt wird, weil machtbesessene Regierungen die religiösen orthodoxen Lager als Wählerstimmen hinzugewinnen wollen. Diese Vorgehensweise ist schäbig zu nennen.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s