France : Le Gouvernement aux instruments – The instrument Government


Pôle Emploi
Pôle Emploi (Photo credit: yXeLLe ~@rtBrut~)

Comme tous les mois, les chiffres du chomage sont tombés avec toujours cet objectif « d’inverser la courbe du chomage » ! Comme si un indicateur de performance allait faire oublier la réalité.

Entendons nous bien, il ne s’agit pas de critiquer le président Hollande plus que les autres auparavant sur ce problème du chomage. Il ne fait, et son administration avec, que perpétuer une politique du chiffre et de la navigation aux instruments (les plus moqueurs diront qu’on en manque sur un pédalo). Il ne fait aussi que perpétuer ce qui a cours à la fois dans les administrations et dans les grandes entreprises, c’est à dire l’utilisation de tableaux de bords et d’indicateurs qui renforcent le phénomène de « tour d’Ivoire ». Le dirigeant d’entreprise est un manager et ne connaît plus le produit qu’il vend. Apple engagea un ancien de Pepsi en son temps avec le peu de résultat que l’on connaît. Philippe Varin, pointé du doigt cette semaine pour sa retraite de 21 Millions, n’était pas un « car guy » (ce n’était pas sur ce critère qu’il avait été embauché). Des contre-exemples existent si les dirigeants se passionnent vraiment pour le produit et sortent de la routine de la présentation hebdomadaire des indicateurs.

radiationAinsi, sur le chômage, on peut se féliciter de voir les chiffres baisser de 20 000 chomeurs….sauf que pendant ce temps, plus de 50 000 sont radiés des listes. Sauf que pendant ce temps, les personnes de plus de 45 ans trinquent puisqu’il n’y a rien de prévues pour elles : Pas d’emplois aidés, plus de formations, pas d’aides au retour à l’emploi et la durée moyenne d’inscription poursuit son inexorable augmentation. Les radiations des listes de Pole Emploi sont, depuis 4 mois, de 20% supérieures à la moyenne des 2 dernières années. Doit-on y voir un simple hasard ou une volonté de grignoter les chiffres pour atteindre des objectifs chiffrés ? Car la gestion de pole emploi n’est pas différente de celle des autres entreprises avec objectifs pour les managers qui se répercutent ensuite sur « leur produit », à savoir les hommes et les femmes qui sont inscrits.

Pire encore, cette gestion chiffrée de l’humain se retrouve dans les indicateurs démographiques et économiques mondiaux : PIB/habitant, niveau de vie, revenu moyen, niveau d’éducation avec PISA. Il n’est pas évident de juger de la « qualité » de vie en regardant seulement la « quantité ». La vision macro qui a cours empèche de voir les disparités, gomme beaucoup trop de défauts si elle n’est pas accompagnée par une connaissance du terrain qui va bien plus loin que le parcours guidé dans un pays, une usine, ….Ainsi, visiter deux heures un site de Pole Emploi, rencontrer 2 ou 3 chomeurs ne permet pas de connaître véritablement la situation de précarité, de pauvreté. Nous oublions très vite d’où nous sommes issus lorsque nous réussissons, ce que peuvent endurer les autres, ceux que l’on refuse de voir parfois. Alors lorsque l’on rajoute une couche d’indicateurs par dessus pour nous donner bonne conscience, il est impossible de prendre une décision qui tienne compte de l’humain … ou de l’animal lorsqu’il s’agit aussi de décisions politiques et économiques. Il faut garder à l’esprit que nous ne sommes pas sur cette terre pour gagner plus durant la petite période de vie que l’on nous octroie. Nous sommes ici pour vivre ensemble dans le meilleur cadre qui soit et en sauvegardant le plus possible cet environnement de vie pour les générations futures, humaines, animales et végétales. Pour une entreprise, c’est aussi prendre en compte la pérennité de l’entreprise dans son ensemble, les ressources qu’elle utilise, tant naturelles qu’humaines, et l’image qu’elle renvoie durablement. Si les indicateurs sont utiles, ils ne doivent jamais masquer le but premier.

Each month , the unemployment figures are updated and with that goal,  » to reverse the unemployment curve  » !  As if a performance indicator would obscure the reality.

Let us be clear , it is not to criticize the President Hollande more than its predecessors on this problem of unemployment . He does , and his administration with him,  a number policy and instruments navigation. It also perpetuates what is usual both in government and in large enterprises , ie the use of dashboards and indicators that reinforce the phenomenon of  » ivory tower . » The business manager is a manager and no longer knows the product his company sells. Apple hired a former Pepsi in his time with the poor result that is known. Philippe Varin (CEO from PSA), pointed this week to retire with 21 millions Euros , was not a « car guy . » Of cons – examples exist if leaders are really excited about the product and leave the routine of weekly presentation of indicators .

Table ronde sur le vehicule electrique et hybride
CEOs (Photo credit: EricBesson)

Thus, unemployment results can be welcomed to see the numbers drop of 10,000 unemployed …. except that during this time , more than 50,000 are removed from the lists . Except that during this time, people over 45 years are the first victims because there is nothing planned for them : No subsidized jobs , no more training , no moret aid to return to work and duration of average enrollment continues its inexorable rise . Radiation of Pole Emploi lists are for 4 months , 20 % higher than the average of the last 2 years. Should we see a simple hazard or a desire to munch numbers to achieve targets ? The job in « Pole Emploi » is not different from that of other companies with targets for managers who then pass on their  » product » , namely men and women who are enrolled.

Worse, management of the human is found in the global demographic and economic indicators : GDP / capita standard of living, average income . It is not easy to judge the « quality » of life just by looking at the « quantity » . The macro vision that prevents over to see the differences , gum too many shortcomings if it is not accompanied by a knowledge of the field that goes far beyond the path guided tour in a country, factory …. So a visit of two hours in one site of Pole Emploi , meeting 2 or 3 unemployed does not really shows the situation of insecurity and poverty. We quickly forget where we come from when we succeed, what can endure the others, those that we refuse to see sometimes . So when we add a layer of indicators over to make us feel good , it is impossible to take a good decision that takes into account the human … or animal. We must keep in mind that we are not on this earth to earn more during the early period of life that we have been granted . We are here to live together in the best framework and safgeguarding as much as possible this living environment for future generations , humans, animals and plants . If the indicators are useful , they should never hide thisfirst goal.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s