Monde : Les Libertés en Soldes – Freedoms for Sale


Quittons un peu les frasques franco-françaises qui continuent à entretenir notre réputation à l’international pour nous intéresser à ce qui s’annonce être le thème de 2014 : Le recul des libertés. (in english at the bottom)

from http://irresponsibility.files.wordpress.com

Pendant que nous nous écharpons sur des futilités, un traité majeur est en préparation entre 2 grandes puissances économiques : Europe et Etats-Unis. Son nom : TTIP.  Outre le fait que cela se passe entre technocrates auxquels les états ont donné carte blanche aveuglément, le TTIP ou Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement n’est ni plus ni moins qu’un accord de libre échange comme l’on a connu en amérique du nord avec l’ALENA. Si l’objectif avoué est de stimuler « croissance et emploi », l’exemple même de l’ALENA montre qu’il n’a fait que creuser des différences et favoriser des dérives environnentales et sociales. On peut s’étonner que les documents de négociation soient encore innaccessibles. Propriété intellectuelle, agriculture productiviste, gaz de schiste, OGM….autant de sujets qui risquent de subir un diktat à travers ce traité négocié dans le plus grand secret. Car l’ultra libéralisme affiché n’est pas synonyme de liberté, bien au contraire. Il est donc étonnant de ne voir aucun gouvernement s’en inquiéter et aucun média en parler. (voir l’article du monde diplomatique pour plus d’info)

Mais les accords entre UE et USA sont aussi dans le domaine de l’information et de la sécurité. Avec les dérives de la NSA, nous avons vu que les Etats-unis espionnaient leurs alliées, sachant que cela est réciproque à plus ou moins grande échelle. Mais l’échelle d’espionnage et de stockage des données de la NSA va dans la paranoia totale et on peut alors s’inquiéter de l’utilisation possible de ces mêmes données en de mauvaises mains. Lorsque l’on se rappelle des falsifications de documents ayant entrainé la guerre en Irak qui a depuis fait un million de morts, il y a de quoi s’inquiéter lorsque le président Obama ne remet pas véritablement en cause les actions de la NSA. Il se contente de mesurettes cosmétiques en promettant des évolutions ultérieures. Snowden et Assange et beaucoup d’organisations donnent donc une mauvaise note à cette réforme.

Cet espionnage se double d’autres outils sécuritaires et paranoïaques comme la biométrie qui devient généralisée, jusque dans les écoles. Pour remplacer la bonne vieille carte d’accès au cantine, on passe maintenant par des données biométriques. On imagine derrière ce qui peut être fait des données sur la consommation des enfants dans ces réfectoires, tout comme déjà cela peut être le cas avec les nombreux restaurants d’entreprises sous-traités à de grands groupes comme Sodexho, Ellior, Compass qui avalent peu à peu leurs concurrents.

La neutralité du net, un brin utopique, est plus que jamais menaçée. Nous avons vu sortir une offre SFR donnant de l’illimité en 4G sur Youtube et non sur tous les sites de vidéo en ligne. Aux états-unis, des abonnements ciblés sur des services de réseaux sociaux et médias en ligne existent et l’abonné n’a plus accès qu’à une partie de l’internet, pour des prix bien plus prohibitifs que chez nous. La propriété de l’internet est toujours en question mais le scinder et le dépecer est en cours. Facebook réve déjà d’un monde où l’utilisateur ne verrait internet que par lui. Google aussi. Alors permettre un tel avenir restreindra la liberté d’une manière inimaginable

Ajoutons à cela la liberté de manifester qui est de plus en plus attaquée. Elle l’est pas de nouvelles lois en Ukraine. Elle est même dans les projets du gouvernement Rajoy. En Egypte, on se demande si cela est encore permis avec l’interdiction des « frères musulmans » qui risque de ne pas arranger la cohésion du pays. Les lois contre les homosexuels se succèdent dans de nombreux pays (Inde, Nigéria…) et l’IVG est remis en cause jusqu’en France où des manifestants exprimaient leur volonté de réviser la loi. Paradoxalement, le projet de loi donnant plus de liberté sur l’IVG est restrictive quand à la liberté des opposants (au passage, le site à consulter est là : http://ivg.gouv.fr/). Une sous-traitance privée de la censure qui mérite un questionnement. Il faut être plus que jamais vigilant sur toutes ces libertés que l’on croit acquises mais qui sont menacées sous des prétextes sécuritaires et paranoiaques. La peur est toujours mauvaise conseillère.

Let’s leave our French escapades which maintain our international reputation to keep our attention to what promises to be the theme of 2014 : The decline of freedoms.

While we fight on trivialities , a major treaty is in preparation between two major economies : Europe and the United States . Name: TTIP . Besides the fact that it’s between technocrats which states have given carte blanche blindly , the TTIP or Transatlantic trade and investment partnership  is neither more nor less than a free trade agreement as it was known in north america with NAFTA. If the stated goal is to stimulate  » growth and jobs  » , the same example shows that NAFTA has only dig differences and promote social and drifts environnentales . It is surprising (!) that the negotiation documents are still innaccessibles . Intellectual property , industrial agriculture , shale gas, GM …. all issues that are likely to suffer a diktat negotiated in the greatest secret . The ultra-liberalism displayed is not synonymous with freedom , quite the contrary. It is therefore surprising to see no government and no media worry about it. (see also this good article on the subject)

But agreements between the EU and USA are also in the field of information and security . With the excesses of the NSA, we have seen that the United States were spying on allies, knowing that it must be reciprocal to greater or lesser scale. But the scale of spying and data storage NSA goes into total paranoia and can then worry about the possible use of these data in the wrong hands. When we remember the falsification of documents that led to the war in Iraq, which since made a million dead, there’s much to worry about it when President Obama really does not call into question the actions of the NSA. It is much cosmetic scoops promising future developments. Snowden and Assange and many organizations therefore give a bad score for this reform .

This intelligence is coupled with other security and paranoid tools such as biometrics which becomes widespread , even in schools. To replace the old access canteen card, children are going through biometrics. We imagine behind what can be made ​​of the data on the consumption of children in these canteens , as this may already be the case with many subcontracted to large groups of companies like Sodexho restaurants , Ellior, Compass… those giants of canteens who are eating their competitors.

Net neutrality , a bit utopian , is threatened more than ever . We saw out an offer form french operator SFR donating unlimited 4G on Youtube and not all other video sites. In the United States , subscriptions targeted at social networking services and online media exist and the subscriber no longer has access to only part of the internet, for more prohibitive price with us . Ownership of the internet is still in question but the split and cut up is underway. Facebook already dreamed of a world where the internet user would see through him . Google also . Then allow such a future restrict freedom in an unimaginable way

Add to that the freedom to manifest that is increasingly contested . It is through new laws in Ukraine. It is even in projects of Rajoy government in Spain. In Egypt , one wonders if it is still allowed with the prohibition of  » Muslim brothers  » that may not fix the country’s cohesion . Laws against homosexuals succeed in many countries (India, Nigeria … ) and abortion is challenged to France, where protesters expressed their willingness to revise the law. We must be more vigilant than ever about all these freedoms, that we believed acquired but which are threatened under security pretexts and paranoid . Fear is always a bad counselor .

Advertisements

2 réflexions sur “Monde : Les Libertés en Soldes – Freedoms for Sale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s