liberté

France : Les chrétiens vu par les crétins


Translate in english

J’ai laissé quelques jours passer après les évènements au Kenya mais aussi après Pâques, cette fête chrétienne devenu un évènement commercial pour les chocolatiers. Mais pourquoi ce titre alors ?

Parce que, comme [souvent](https://icezine.wordpress.com/2015/03/08/le-blogging-du-dimanche-ethnocentrisme-bien-et-mal/), j’ai  été choqué par le traitement de l’information. Ainsi TF1 faisait une Une sur le discours du pape, puis sur la place des chrétiens en France, montrant des familles blanches, des scouts, bref, très loin de la réalité et la diversité de la communauté chrétienne en France. Une accumulation digne du jour du seigneur, alors que ce fut aussi service minimum sur le Kenya, pas de clés pour comprendre ce qui s’est passé, pour comprendre le conflit somalien, etc… Bref, ce fut un traitement pour des crétins par des crétins. Heureusement, quelques jours plus tard, on a eu quelques rattrapages, du moins pour les plus attentifs.

J’ai vu circuler quelques maigres « Je suis Kenyan » sur les réseaux sociaux. Ce sont 148 personnes qui ont trouvé la mort dans cette université, 9 fois plus que lors des assassinats à Charlie Hebdo. Je n’avais pas mis moi même de « Je suis Charlie » mais juste un avatar noir à l’époque. Je ferai de même, même si cela paraît bien vain. Alors que l’on parle des chrétiens d’orient, plus proches géographiquement et en opposition directe à la menace « islamiste » que l’on nous vend chaque jour, les chrétiens d’Afrique mobilisent moins. Et ils mobilisent également moins les chefs d’état que l’on avait vu débarquer à Paris en Janvier. Ce que nous avons du mal à comprendre, et la communauté internationale également (en dehors peut être du pape ? ), c’est l’importance de cet attentat.

Car au delà des richesses du sol qui causent des ravages sur le continent africain, du fait de la convoitise des pays développés, il y a bien danger à voir se développer de nouveaux conflits religieux et ethniques (conséquences de ces convoitises) qui peuvent déstabiliser bien loin de l’épicentre de ce conflit. Doit-on rappeler le génocide rwandais et l’immobilisme international qui l’a accentué ? Doit-on rappeler que la poudrière centrafricaine n’est toujours pas éteinte. Doit-on rappeler que les frontières que « Nous » avons dessinées, importent peu dans ces conflits qui forment aussi bon nombre de mercenaires de demain et permettent une large disséminations des armes ? Doit-on rappeler nos responsabilités dans tous ces conflits quand pendant des décennies de colonisation nous avons monté les communautés les unes contre les autres ? Doit-on rappeler que la colonisation continue par le rachat des terres, par l’expropriation continuelle des agriculteurs et exploitants locaux ? Doit-on rappeler que si des migrants se noient chaque jour en méditerranée, c’est aussi à cause de ces conflits qu’ils fuient ? Et ça, aucun mur ne le stoppera.

Mais on préfère finalement râler contre le refus de la RATP de diffuser une publicité pour un concert par les prêtres (une insulte à la musique, au passage…) pour les chrétiens d’orient. Rien que le terme, vague, laisse rêveur. Alors, certes, le refus reste une interprétation crétine de la laïcité, mais ne se trompe-t-on pas de rôle, dans les médias, à se focaliser sur une telle actualité quand plus grave se passe ailleurs. J’en reviens finalement au choix d’un média entre ce qui est « à la mode » et fera de l’audience, et le devoir d’informer, un devoir presque civique, une autre forme d’éducation et d’apport culturel. De l’orient, [j’ai parlé aussi](http://www.unidivers.fr/yemen-guerre-arabie-saoudite-geopolitique/) , mais du Yemen, dont l’influence du conflit me paraît o combien plus importante que le sort des minorités chrétiennes. Non pas qu’il faille faire une gradation dans les communautés ou le nombre de morts. Mais tout simplement parce qu’après avoir été le terrain de jeu préféré des drones et robots tueurs américains, le Yemen matérialise clairement l’opposition sunnite-chiite qui met en grand danger le monde musulman, déjà fort touché par le phénomène Daech. Alors, certes, on parle de notre TV5 monde attaquée par des « hackers islamistes » (terme choisi par les médias mais peu approprié). Mais des piratages de sites français, il y en a eu des dizaines chaque jour depuis janvier sans éveiller la curiosité des médias..jusqu’à ce qu’on s’attaque à leurs collègues.

Et pendant ce temps, notre gouvernement et nos députés ignares sur le sujet préfèrent nous surveiller en masse, plutôt que d’éduquer correctement les français à l’utilisation des réseaux et outils informatiques. Et ce n’est certainement pas en fournissant des tablettes aux bambins que ça va s’améliorer. Alors on peut continuer à ne voir l’actualité mondiale que par le prisme des chrétiens, dans la France ex fille ainée de l’église. On peut continuer à nous prendre pour des crétins en nous disant que la surveillance, ce n’est rien quand on a rien à cacher. Bref, on peut continuer à nous voir comme des chrétiens un peu crétins….ou bien se réveiller et regarder autour de nous.

3 réflexions sur “France : Les chrétiens vu par les crétins

  1. « …the borders that « we » have drawn, are irrelevant in these conflicts … » = there will be drawn new borders after all those clashes of the religions…

  2. @ »France: Les chrétiens vu par les crétins… » – excellent jeu de mots, réaliste article… je suis darwiniste-cartésienne(ou vice-versa!), c’est grave Dr Iceman?!… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s