liberté

France : Medias-Presse.info, ce site qui désinforme


Translation

Depuis quelques temps, on voit fleurir des sites d’information dite « libre » qui en réalité sont ce que l’on appelle des sites confusionnistes. Parmi eux, Medias-presse.info (MPI), un rejeton de tout ce que la fachosphère peut contenir.

Lorsque l’on se connecte sur ce site, il ne fait rapidement aucun doute sur l’orientation politique du site. Les sujets tournent autour de l’immigration, la montée de l’islam, le révisionnisme, les homosexuels, etc…. Et quand on regarde le nom des personnes interviewés et des intervenants, là encore, on a droit à un joli florilège :

  • Damien Viguier, avocat et membre du réseau voltaire, un réseau d’information qui a évolué de plus en plus vers l’extrémisme et le délire complotiste et confusionniste. Egalement proche de « Egalité et Réconciliation », le site d’Alain Soral, dont il est avocat.
  • Roberto Fiore, leader d’un parti néofasciste italien
  • Bruno Golnisch, membre du FN et à l’aile droite du parti.
  • Monseigneur Lefebvre, aujourd’hui décédé mais figure de proue des ultra-catholiques. Fondateur de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X.
  • Abbé Christian Thouvenot, secrétaire général de la fraternité saint-pie X, lié également à Civitas.
  • Jean-François Baccarelli, leader corse de l’Alliance écologiste indépendante, parti de Jean-Marc Governatori et qui entretient des confusions avec l’extrème droite et ses idées (proximité passée avec Antoine Waechter, et de son acolyte Laurent Ozon, aujourd’hui au FN)
  • Jean-Pierre Dickès, médecin à tendance catholique, expert très contesté lors du procès d’Outreau, militant contre l’homosexualité.
  • Alain Escada, président de Civitas …

A noter que la méthode de ces sites reste toujours d’inclure quelques vérités parmi les articles, histoire de montrer une certaine respectabilité. Le confusionnisme repose sur cette dualité, entre complots inventés et complots réels, entre vérité et délire. Au fur et à mesure, le lecteur avide de « vérité » et ne croyant plus aux manipulations des médias de masse, trouve son compte dans cet amas d’informations et finit par oublier son esprit critique. Il s’agit finalement d’utiliser les armes de la propagande, de la même manière que des lobbies peuvent le faire dans des médias peu regardant sur leurs financements. Exemple :

  • La version MPI : Des migrants logés dans un hotel 4 étoiles italien auraient saccagé l’hotel en réclamant de l’argent.
  • La réalité : Il s’agit d’un vieux palace décrépi dans lequel ont été entassés des migrants. Plus de salle de bain, plus d’entretien des sanitaires, pas d’accès au soin, promiscuité et chaleur étouffante ont abouti à une révolte. La demande « d’argent de poche » (2,5Euros) visait à pouvoir sortir de cette situation de ghetto pour pouvoir vivre décemment. (source La Repubblica, citée parfois mais non traduite)

Le site Medias-Presse.info est hébergé en Allemagne par Xenotek IT Service, mais reste enregistré en France par une certaine Agnes Rouseau via une filliale d’OVH, et elle ne donne comme adresse qu’une boite postale à Saint Martin Bellevue (74). Le numéro de téléphone est visiblement un faux, ce qu’on peut volontiers comprendre.

On voit en tout cas clairement se dessiner, à travers ce site, une proximité entre différents mouvements :

  • Manif pour tous et ultracatholiques
  • Déçus de l’écologie indépendante
  • Révisionnistes
  • Homophobes, islamophobes, antisémites, anti franc-maçons….
  • petits partis et groupuscules à droite du front national
  • Soraliens et partisans de Dieudonné
  • Militants animalistes extrèmistes

La stratégie est clairement de cristaliser toutes les haines, les ressentiments, même contradictoires, et de faire monter cette colère générale. Les plus faibles, les plus manipulables peuvent basculer d’une idée plus ou moins noble (defendre l’environnement, les animaux, défendre son droit à la religion …) à une haine viscérale de l’autre, de la différence. D’autres sites se sont construits sur le même modèle, les articles se copiant les uns les autres et consituant ainsi une galaxie de la désinformation haineuse.

Les sites de dénonciation de ces Hoax ne suffisent plus aujourd’hui pour contrer ces gens. Il faut dénoncer point par point ces désinformations, les raccourcis pris dans les conclusions et surtout rappeler qui sont ces gens qui font ces sites à ceux qui ne le sauraient pas.

14 réflexions sur “France : Medias-Presse.info, ce site qui désinforme

  1. Je vais très rarement sur les sites et regarde peu les JT, celui d’Arte excepté . J’ai une bonne mémoire des évènements passés, ce qui permet d’analyser les évènements présents . S’y ajoute la lecture de bouquins de différentes sensibilités ( il faut bien connaitre son ennemi pour pouvoir le combattre ) et un minimum de sens du réel et une bonne expérience personnelle . En foi de quoi, les âneries des sites tel MFI me font rire – on se demande comment les gens ayant un semblant de gingin peuvent gober une telle quantité d’absurdités – mais rire jaune, justement parce qu’il semble que beaucoup manquent de ce minimum de ginfin .

      1. Ben voui, il est pas terrible mais, au moins, le présentateur (trice) aopte un ton neutre et ne fait pas paraitre ses sentiments . Du coup, on n’a pas l’impression qu’il est  » aux ordres » . Ca n’empèche pas de se faire une opinion par confrontation avec d’autres sources .

  2. il y a surtout des sites qui dérangent le pouvoir en place,pour eux nous ne devrions lire que leurs mensonges d’état genre ce que nous distillent les médias français,et bien les français vont voir ailleurs

    1. Il faut aussi reconnaître que les « médias officiels » évitent certains sujets ou ne les montrent que par le prisme d’un camp, souvent le plus facile d’accès ou le plus riche. C’est pour cela qu’il faut toujours avoir la vision des deux camps et l’esprit critique. Le cas Argentin est un exemple, comme celui du Venezuela où on peut éviter la vision prochavez/promaduro tout autant qu’antichavez pour voir la réalité en face.

  3. Vous avez parfaitement raison quant à l’identification des « responsables » de ces sites et quant à la pluralité indispensable des points de vue puisque nombre de gens (trop !) ne sont pas capables de s’extraire de leurs préjugés pour présenter les faits de manière « scientifique » c’est à dire parfaitement distanciée et froide. Ni sympathie, ni empathie, ni antipathie: les faits.

    Ainsi vous même vous autorisez vous une présentation biaisée par vos préjugés et vos souhaits dans l’exemple que vous citez. « Vieux et décrépi » c’est une affirmation gratuite et orientée faute de preuves certifiées. « Entassés » c’est une appréciation personnelle. « Migrants » et non « clandestins », c’est une présomption ou un choix de vocabulaire qui n’est pas neutre. On retrouve cela plus loin avec « révolte », « ghetto » et « décemment »: appréciations personnelles très orientées par des a priori qui n’ont rien, mais alors rien du tout, de vérités universelles établies.

    Qu’un chrétien fervent souhaite accueillir des pauvres, et tente de convaincre ses « frères et soeurs » de le faire, c’est une interprétation des Evangiles qui ne semble pas imbécile…
    Mais qu’on oblige à financer un accueil confortable aux normes locales qui n’est pas chrétien et n’a que faire de son « prochain », surtout quand il est étranger et que sa présence n’a nullement été sollicitée (entrée en fraude), cela peut se nommer asservissement, esclavage et irrespect total de l’individu pour le soumettre à une norme sociale, collective, qu’il n’a pas choisie ni agréée.

    En effet, pour un observateur neutre, ces gens venus en fraude (c’est un fait) avaient déjà un toit (encore un fait): nul ayant sollicité leur présence (toujours un fait), ils étaient libres de retourner d’où ils venaient au lieu d’exiger (révolte) des subsides, bienheureux et reconnaissants qu’ils auraient pu (je pourrais écrire dû mais ce serait prendre une position normative moraliste) être de ce qui leur avait été offert (le coût est certain pour qui les accueille et on en leur demande pas de régler la facture).

    Vous voyez que vous même participez à une désinformation par votre manière d’écrire…!!!

    Espérant vous avoir ouvert les yeux et incité à plus de distance.

    1. Je répond tardivement à ce commentaire qui commence par des à priori à la fois faux et orientés. Sur ce thème, en effet, il est difficile d’être neutre et je ne me suis jamais caché de mon orientation. Cela dit, si j’utlise le termes que vous cités, c’est que ce sont ceux justement utilisés par ce sites, media-info étant dans la galaxie qui s’est constituée à dessein de manière à occuper les moteurs de recherche (ce n’est pas moi qui l’affirme….) Alors oui, ghetto a un sens etymologique, et j’utilise plutôt réfugiés pour qualifier les personne que l’on accuse dans ces articles, d’habitude.
      Ensuite, si ces personnes ont en fraudes, c’est aussi parce qu’elles n’ont légalement pas les moyens d’être autrement de part la législation et les dispositifs mis en place en Europe. Sinon, je pense qu’elles préféreraient venir confortablement avec un billet d’avion, bien moins cher qu’un passeur. La plupart viennent uniquement transiter sur notre territoire qui est parmi les moins accueillant en Europe en pourcentage (les sources pour le prouver ne manquent pas), et je ne parle même pas des pays frontaliers de ces pays en guerre, comme Turquie, Jordanie, Kenya, Liban….j’en passe.

      Alors de ce fait, on ne peut être neutre et elles ne sont justement aucunement libre de retourner dans un foyer soit détruit, soit devenu dangereux, avec aussi des personnes qui portent les espoirs de proches avec elles. Donc votre manière biaisée de présenter les choses est une pure désinformation. Après on peut juste reprocher effectivement une réaction tardive tant au niveau de NOS SDF (quel horrible acronyme) que de la pauvreté en générale et qui finit par opposer chacun.

  4. Pour ma part, le point de vue défendu par media-presse.info ou tout autre site ‘confusionniste’ a autant de valeur que le billet ci-dessus. De toute évidence la démagogie de la presse aujourd’hui est universelle, la course au meta-discours dénonciateur comme ci-dessus ne fait que placer un discours par rapport à un autre, lui il et moi je, ce sont dans cet article les même ressorts socio-démagogiques que dans les sites « facho ».
    par exemple, ci dessus dans le 4e paragraphe de l’article, quel rapport y a t il entre

     » … ne croyant plus aux manipulations des médias de masse, trouve son compte dans cet amas d’informations » – ET – « (le lecteur) finit par oublier son esprit critique.

    ou encore entre :
    « … de la même manière que des lobbies peuvent le faire dans des médias  » -ET- « peu regardant sur leurs financements. »

    On voit bien le ressort démagogique: 1ere partie de la phrase: limpide et vérifiable, 2eme partie de la phrase: attaques personnelles d’autrui renvoyant aux préjugés de l’époque sur des généralités. financements=valeur économique, argent, pouvoir, etc.
    esprit critique=valeur personnelle et sociale, culture, etc.

    Ce qui pousse le lecteur à se positionner lui-même par rapport aux acteurs (imaginés) de l’article, à se sentir impliqué dans ce qui est dit, à s’y attacher affectivement, à être client régulier de ces articles pour que cet auteur devienne à son tour célébré et critiqué. enfin, tout le monde n’a pas le talent, la droiture et la solidité qu’il faut pour y parvenir.

    1. Bonjour,

      Je laisse ce dernier commentaire avant de fermer définitivement tous les commentaires de ce site qui va se mettre en pause.
      Donc concernant le 4ème paragraphe, je parle d’expérience par rapport à des personnes rencontrées et clientes de ce type d’information. Et l’analyse de ces sites permet également de voir un subtil mélange des genres entre vraies recopies de dépêches et déviation de l’information d’origine avec des thèmes volontairement mis en avant.
      Il s’est constitué toute une galaxie de sites de ce genre en l’espace de quelques années et cette approche a été théorisée afin de gaver les réseaux sociaux et moteurs de recherche, avec récemment des déclinaisons régionales. De ce fait, cela devient une sorte de lobbying numérique.

      J’ai pu expérimenter justement le fait que le lecteur oublie d’aller voir d’autres sources et ne pas revenir à la source de l’information. Cela s’appelle l’esprit critique. Ensuite, il faut effectivement regarder un financement d’un site pour comprendre que des informations sont à prendre avec des pincettes. Ainsi trouve-t-on des publi-informations sur des médias jugés plutôt sérieux. mais ainsi trouve-t-on des dérives politiques et orientés sur des sites comme celui dont je parle.

      Donc effectivement, le lecteur se positionne en matière de déontologie sur ce qu’il lit. Il peut aussi considérer qu’une publication comme Le Monde Diplomatique est orientée politiquement et peser les informations publiées face à d’autres publications concurrentes. Il peut considérer que le social importe peu, libre à lui mais je pousse justement à avoir plusieurs points de vue. Je dénonce les mensonges de Valeurs Actuelles mais je peux aller lire des articles du Figaro, sans être forcément du bord politique de ce journal.

      Vous admettrez d’ailleurs que vous collez certainement des étiquettes politiques à l’ensemble de la presse française. Donc en tant que lecteur, vous vous positionnez. Et comme je ne m’attends ni à être célébré, justement, je vous laisse sur ces bonnes paroles et vous souhaite une bonne continuation.

Les commentaires sont fermés.