politique

France : Les terroristes gagnants ?


Translate

A voir les perquisitions arbitraires, la montée de la haine, on peut légitimement se demander si les terroristes n’ont pas gagné leur première bataille !

En ce jour de commémoration des attentats, les brèves de dérives se succèdent et s’accumulent. Ici c’est un restaurateur marocain à qui les riverains interdisent d’afficher son habituel drapeau marocain à coté des drapeaux français. Là, ce sont des maraîchers bio militants de Dordogne chez qui l’on perquisitionne, ou bien encore des militants libertaires. Là encore c’est un restaurant que l’on confond avec une salle de prière. Ailleurs c’est un militant écologiste que l’on assigne à résidence. Il paraîtrait que des instructions sont données pour « profiter de l’état d’urgence » pour se débarasser de tout ce qui gène, du trafiquant de drogue au militant écologiste. Tremblez à NDDL et Sivens, votre tour viendra. Si on veut bien admettre qu’un état d’urgence a des effets de bord, des dégats collateraux, ceux-ci commencent déjà à s’accumuler abusivement au bout de seulement 15 jours, soit ce que la loi prévoyait initialement. Le propre d’un état d’urgence est justement d’être limité à l’urgence, dans une période courte où la réactivité est essentielle. Devrait maintenant venir le temps de la réflexion, de l’intelligence plutôt que la violence.

Quel était l’objectif des terroristes ? Ce n’était pas de faire seulement une centaine de mort. Ce n’était pas seulement de créer une bonne peur à 60 millions de français mais que cette peur aboutisse à une désorganisation et des luttes intestines. Cette même terreur qui a fait tomber Mossoul en quelques heures malgré une infériorité militaire probable, est en train de faire réagir nos dirigeants sans aucune autre logique que sauver leur propre peau, pas la notre. Nos libertés sont sacrifiées à l’autel de la sécurité, soit encore ce que voulaient les terroristes. De fausses informations circulent toujours et de plus en plus sur des sites internets d’extrème droite, qui pratiquent le confussionnisme à l’image de … l’état Islamique. Mais cela se fait dans la plus grande impunité alors qu’ils sont bien localisés en France ou en Europe. Combien d’images sont détournées de leur contexte et mises sur Facebook, repartagées dans des chaines sans fin pour propager peur et haine ? Elles mettent souvent en danger une communauté musulmane déjà ostracisée. Et quand on les signale aux sites, il n’y a aucune réaction, car seuls comptent les images à caractère sexuel. On laisse aussi des messages qui insultent notre ministre de la justice, une justice qui n’a plus le droit de citer aujourd’hui. L’autre objectif était d’avoir une réplique militaire occidentale donnant évidemment du grain à moudre à la propagande disant que la terre des musulmans est agressée. On y a rajouté l’église orthodoxe russe pour bien remuer le couteau dans la plaie ce qui dans quelque temps déplacera le conflit non plus en Irak ou Syrie mais sur toutes les capitales occidentales.

Venant de Manuel Valls et François Hollande, ce n’est pas tant une surprise que cela, la traitrise ayant marquée leur carrière de longue date. Faire des concours de selfie avec un drapeau français parait tellement hors de propos…quand justement ce n’était pas la seule France qui était visée. Mais la quasi unanimité de la classe politique, renforcée par une propagande médiatique et éditocratique rappelle les plus sombres heures de l’après 11 septembre, que nous avons pourtant vertement critiqué. On peut encore se réjouir d’entendre encore dans ce brouhaha quelques voix dissonantes parmi les spécialistes de la diplomatie internationale (Pascal Boniface, moins invité ces temps-ci…, Alexandre Adler, Dominique De Villepin, … Stephen Walt, et quelques autres pour les USA) mais elles sont rares et surtout peu écoutées. Ce sont les forts en gueule, les va-t-en guerre qui mènent la danse internationalement. Obama reste timide, comme en fin de mandat,  alors que Poutine redort son blason. Il n’est pourtant pas trop tard pour regagner la raison et s’appercevoir que le piège des cerveaux de l’Etat Islamique se referme déjà sur nous. Il n’est pas trop tard aussi pour les électeurs pour se réveiller et voir qui les défend finalement le mieux. Car dans 2 ou 3 ans, quand nous regarderons derrière nous, il sera trop tard pour le regret d’avoir mis villes, régions ou pays dans de mauvaises mains. Je dois avouer que dans ma propre région, je n’ai même plus de choix pour aller efficacement contre la masse, du fait des accords passés ou des divisions futiles.

Alea Jacta Est…

4 réflexions sur “France : Les terroristes gagnants ?

  1. Oui, il ya un danger que la coexistence pacifique avec les musulmans est rare et que la haine et l’incitation entre les groupes sociaux augmenter. Les bords extrêmes du spectre politique sont malheureusement porte-parole. Ils construisent de nouveaux idéaux, désagréable, plus pacifiques. Un niveau de la raison est transmis verlassen.Das est dommage.
    =
    Yes, there is a danger that a peaceful coexistence with Muslims is rare and that hatred and incitement between social groups increase. The extreme edges of the political spectrum are unfortunately the leading spokesmen now. They construct new, unpleasant, no longer peaceful ideals. A level of transmitted reason is gone. That is a pity.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s