liberté

Monde : Guerre ou Terrorisme, ne pas confondre.


Translate

On voit de plus en plus revenir un vocabulaire disant que nous sommes en guerre. C’est à la fois mal connaître ce qu’est une guerre, et travestir la situation mondiale.

Pour comprendre la différence mais aussi l’imbrication entre terrorisme et guerre, il s’agit d’observer ce qui se passe dans le monde aujourd’hui. Si l’on prend l’année 2014, il y a eu 255 attentats (source wikipedia EN) et plus de 4000 morts civils :

terror2014Alors que l’on parle souvent de l’Irak et du Pakistan, on parle moins du Nigeria, du fait que les forces occidentales n’y sont pas présentes. Le Nigeria ne fait pas partie de la Françafrique. Il faut également remarquer la prépondérance de l’Asie et du Moyen orient dans ce sinistre classement.  Des conflits très meurtriers font peu d’attentats (RCA, Sud Soudan) et Israel a été peu visée en 2014, bien qu’il y ait eu des morts essentiellement coté Palestinien par les représailles militaires à ces attentats.

En 2015 (source wikipedia EN), les attentats et massacres de populations civiles ont concerné plus de pays et se sont déplacés. Ils sont au nombre de 322 pour plus de 7000 morts :

terror2015

Les attentats concernent plus de pays, se déplacent de plus en plus en Afrique, mais touchent aussi des pays que l’on ignorait comme la Macédoine, la Bosnie ou l’Ukraine. Cette année, Israel et les territoires occupés ont été touchés par de nombreux attentats peu meurtriers (au couteau) mais installant une psychose. C’est pourtant bien le Nigeria qui continue d’être le pays le plus visé, dans l’indifférence générale. Le Cameroun a aussi subi pour la première fois une vague d’attentats très meurtriers. Et cela s’étend maintenant au Niger ou au Tchad. L’Arabie Saoudite est aussi agitée par des attentats visant, notamment, des populations chiites. Le Bangladesh apparaît aussi. C’est un signe avant-coureur d’une extension de la stratégie de l’EI et de ses « cousins » à travers le monde afin de déstabiliser le monde musulman.

J’ai également intégré par comparaison le chiffre des massacres par arme à feu aux États-Unis, hors délinquance et crimes passionnels. Ils sont plus nombreux que le terrorisme et bien plus meurtrier que beaucoup d’actes de terrorisme.

Les guerres actuelles se situent en : Afghanistan, Irak, Nigeria et Syrie, soient les pays que l’on retrouve également en tête des attentats. Mais les chiffres des morts dans le conflit Afghan sont de 33400, ou encore de 13000 en Irak, soient bien plus élevés encore que le terrorisme. Il s’agit des différentes actions militaires des forces en présence, bombardements compris, qui eux, touchent civils et militaires. Un peu plus loin, on retrouve le conflit Israelo-Palestinien, le conflit Turquie-PKK, la Somalie, Le Darfour, le Nord Pakistan, le Mexique avec le narco-trafic, la Lybie, le Yemen, la guerre menée dans le Sinai par l’Egypte, le Sud Soudan, la République Centrafricaine. Ces conflits font encore un peu l’actualité et donnent aussi lieu à quelques attentats.

War2015

D’autres conflits sont carrément oubliés, comme le Balochistan entre Iran et Pakistan, les révoltes en Colombie, le conflit latent entre Inde et Pakistan dans le Cachemire, les révoltes internes en Birmanie (Myanmar), les insurrections maoistes en Inde (qui expliquent quelques attentats), les insurrections en Thaïlande, le conflit dans le nord-caucase avec la Russie, le Burundi (dont l’explosion peut-être imminente). On en parle parfois justement lors d’un attentat, triste réalité de la médiatisation.

Comment dissocier guerre et terrorisme ?

Il y a tout d’abord le théâtre des opérations. On considère que la guerre est là où des troupes militaires s’affrontent. Aujourd’hui, au Mexique, c’est bien l’armée qui intervient face à des narco-trafiquants faisant la loi dans des villes avec des affrontements ouverts. Si la France a envoyé une force militaire au Mali, c’est bien le Mali qui est en guerre civile et pas la France. De même que de nombreux pays africains participent à des forces d’interposition comme en république Centrafricaine. Mais afin de dissuader une force d’intervention de venir dans un conflit, des belligérants peuvent utiliser l’arme du terrorisme. C’est toute la complexité mais nous ne pouvons pas décemment comparer nos attentats, aussi meurtriers soient-ils, à une déclaration de guerre, aussi meurtriers soient-ils. La France n’a pas de guerre civile sur son territoire, pas plus que les USA après le 11 Septembre.

Dans l’histoire, il y a évidemment eu des attentats qui ont précipité des guerres. Mais là encore, il s’agissait de guerres frontalières avec des armées face à face. Nous n’avons pas de frontière avec le dénommé Etat Islamique. Et si les Etats-Unis ont eu des guerres avec des pays non frontaliers pendant la seconde guerre mondiale (Japon, Allemagne), cela a commencé à travers des conflits maritimes (zone d’influence pacifique pour le Japon) pour finir sur le front Européen par le jeu des alliances. Pendant la première guerre mondiale, c’est la guerre sous-marine menée par l’Allemagne qui fit entrer les USA en guerre, ainsi qu’une menace d’une alliance germano-mexicaine. Même la France, pendant ce que l’on appelle la guerre d’Algérie, a subi des attentats en métropole (de l’OAS, notamment). Mais l’Algérie étant une colonie à cette époque, il s’agissait d’une guerre d’indépendance, comme pour l’Indochine. Lors des attentats revendiqués plus tard par le Hezbollah, rue de Rennes à Paris, il s’agissait d’un effet de bord de notre soutien militaire à l’Irak, en guerre contre l’Iran. Personne n’a parlé de guerre. Pas plus non plus pour l’attentat du métro Saint Michel en 1995, ni ceux de Londres, Madrid, Boston.

Les mots ont un sens et reprendre aujourd’hui, dans ce contexte, le terme de Guerre rappelle le tragique « War on terror » de George Bush Jr, transformé alors de vainqueur illégitime en leader militaire. Nous en connaissons le résultat : De véritables guerres sur des territoires bien éloignés des Etats-unis et qui continuent de faire aujourd’hui des dizaines de milliers de morts. Nos ancètres sont morts par millions dans des guerres (comme le rappelait récemment Robert Badinter). Notre vie n’est que peu affectée, aujourd’hui, par rapport à celles qu’ils vécurent, eux, pendant les deux conflits mondiaux. Nous sommes dans notre confort, bien loin de la souffrance de tous les réfugiés qui parcourent des milliers de kilomètres pour fuir les véritables guerres. De grâce, ne confondons pas, par respect pour eux.

10 réflexions sur “Monde : Guerre ou Terrorisme, ne pas confondre.

  1. Ben c’est Hollande et son équipe qui ont lancé ce terme qui fait bien flipper les français et qui en a profité pour décréter l’état d’urgence, bloquant ainsi toute manif contre leurs mesures.

    Tant que le français pliera l’échine, il gobera tout et on peut sortir les stats

  2. you made a very good and important job here as a journalist, congrats! Hollande uses the word WAR, Germany tries to avoid this term; war or terrorism: both they are « installing a psychosis… »

  3. tiens, j’ai ce post-it sous le coude depuis le mois d’août.. aux Usa il y a eu 244 tueries (+ de 4 victimes) en 238 jours /si je m’améliore en maths et compta ? bof..
    aussi, vu récemment le chiffre du nbr d’exécutions en Chine, mais ne m’en rappelle plus, sauf qu’il avait 4x zéros,
    la guerre ? une routine aux multiples prétextes.. vol & pillage, idéologie -ce qui revient au même, récupérer sa meuf (Hélène de Troie) son honneur -ah le respect ! ou bêtement la haine.. héhé

    le terrorisme ? il monte en grade (prend du galon) ‘techniquement’ il se comprend, sachant qu’une paire de cutters (par ex) peut niquer (faire la nique) à du satellite & x-neutrons,
    pourquoi s’en priver ?! le pauvre hère a-toujours-existé, aussi de s’en plaindre !
    perso je reste persuadé (xx années; alors de gauche ?!) que-Quand ! on éradiquera « la misère », aussi gluante qu’elle pète la forme, ..alors, pitêt et même sûrement ! on arrêtera de se mettre sur la gueule.
    Pour Hélène, et consœurs, ça semble encore plus simple, mais un autre sujet (n’ai-je pas trop débordé ?) ça et une bonne journée

  4. Très bons tweets de MLEPEN avec preuves de décapitation à l ‘ appui,en réponse à l ‘ ignoble Bourdin qui met en parrallèle Daech et le FN ; bravo pour cet uppercut asséné sur ce crétin assumé qui a mis en transe tous les réseaux sociaux et surtout Valls la HAINE qui est reparti pour une ixième campagne d ‘ inquisition diabolisation judiciarisation anti FN ;
    Cet herpès qui ronge le pays oublie de dire que Daesch est le fruit de leur politique au Moyen Orient , le FN est encore désigné bouc émissaire de toutes leurs veuleries , leurs corruptions , leurs compromissions , leurs alliances mafieuses ; çà se paiera encore plus cher dans les urnes futures .
    Cette atmosphère socialiste devient de plus en plus irrespirable , nauséabonde et délétère , un terrible cauchemar qui annonce des réveils très douloureux .

    1. Parce que vous trouvez que ce qu’a fait MLPN est bien ? Aucun respect pour la famille de ce journaliste!!! Mais à quoi faut-il s’attendre avec le FN ? à part de faire ou tenir ce genre de « scoops » ?
      Il n’y a vraiment pas de quoi se réjouir et ça n’augure vraiment rien de bon si le FN vient aux Affaires

    2. Je ne voyais pas l’intérêt de ton commentaire sur ce sujet et puis finalement….
      Les tweets de MLP sont aussi scandaleux et infantiles que l’ensemble des réactions autour de ce sujet, Bourdin compris. Il y en a même qui sont allé jusqu’à parler de ça à la famille du journaliste US décapité. Cela prouve, en même temps, que MLP a aussi les mêmes penchants égocentriques que le reste de la classe politique, mais ça qui en doutait.
      Et pour ce qui est de la cause profonde de Daesh, tout le monde est d’accord sur l’origine, mais personne ne fait rien pour essayer de remettre les choses dans l’ordre. Pour les alliances mafieuses, le FN en a aussi, comme cela a été prouvé, ce qui ne veut ni dire « tous pourris » ou que les autres sont des oies blanches. Pour la diabolisation, quand tu regardes les débats, c’est à qui diabolisera le plus l’autre, le FN accusant LR ou PS, et vice versa entre ces trois là. Les électeurs et le peuple, ils s’en foutent un peu au vu des débats sur les solutions. Allez, je te laisse une chance (encore une) de me répondre sur ce point constructivement.

      Bref, Spartacus, tes héros idéalistes sont loins de répondre à tes aspirations. Et si jamais le FN accédait au pouvoir, je te donne mon billet qu’ils ne changeraient pas grand chose à l’exercice du pouvoir, sinon pour renforcer le sien, ce qui, au vu des changements à venir par Valls/Hollande, peut être inquiétant. Mais là c’est un autre sujet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s