france

France : Aujourd’hui la Corse, demain …


Les évènements en Corse ne sont que la conséquence visible de ce qui se passe depuis si longtemps en France. Mais la réaction n’est toujours pas là…

Combien de pompiers, ambulanciers, médecins sont agressés chaque année dans des cités laissées au ban de ce pays ?  Un rapport pour le ministère de l’intérieur rédigé par Aurélien Langlade en 2014 parlait d’une augmentation de 27% de 2012 à 2013, soit 1564 pompiers agressés et la région Rhône-Alpes détenait le triste record national. La montée est constante depuis que l’on tient des statistiques sur ce phénomène, à raison de 200 à 300 agressions de plus par an. Mais pendant ce temps, qu’a-t-on fait à part poser des rustines sur ces blessures profondes. L’ignorance de ces zones continue avec une réponse uniquement répressive et sporadique qui ne fait qu’alimenter le sentiment de non-appartenance à ce pays. Car ces faits sont causés par une infime minorité dans des quartiers où beaucoup des services publics sont déficients. Par la peur et le profit, cette minorité agglomère parfois le ressentiment contre ce qui représente « l’état » dans ce type d’agression honteuse. Mais pire, quand les citoyens de ces quartiers font appel à la police pour des des délits, il ne se passe pas grand chose, sinon rien.

D’un autre coté, depuis des années, on laisse monter un sentiment xénophobe qui s’exprime parfois par des agressions, mais reste très souvent latent, s’exprime de plus en plus ouvertement dans les conversations de tous les jours. N’a-t-on pas vu cette xénophobie exprimée par des grands personnages de l’état, de gauche ou de droite? On laisse se créer l’amalgame entre religion et criminalité, entre origine et délinquance, interprétant faussement des statistiques d’un coté, profitant aussi des débats nauséabonds qui se créent autour de « l’identité nationale », du « droit du sol ». Si les chiffres s’accumulent depuis des années pour montrer ces augmentations qui visent les juifs (+60%), les musulmans (+50%) , les homosexuels (+78%), qu’est-ce qui a été fait concrètement pour comprendre d’où vient ce mal et lutter contre ? Rien de concret, rien dans l’éducation à la différence, rien qui ne change des vieux schémas. On remarquera juste, au passage, qu’aucune personnalité de l’état n’est venue en Corse pour s’exprimer alors qu’une agression antisémite (je préfèrerai judéophobe dans son sens littéral) appelle un déplacement systématique. C’est terrible de remarquer cela mais cela fait partie aussi des racines du mal que des extrémistes de toutes natures utilisent pour diviser la société française.

L’évènement Corse profite aussi d’une expression nationaliste et identitaire exacerbée par la victoire aux régionales. Mais qu’on ne s’y trompe pas, des groupes identitaires prospèrent aujourd’hui autour de ce que l’on appelle « zones de non droit », tout comme à Calais où l’on ne fait que créer un camp de concentration de réfugiés ou un ghetto sans essayer de régler le moindre problème. Et dire que nous n’avons que 10 à 30 fois moins de réfugiés que l’Allemagne à gérer…! Ce qui s’est passé en Corse ne tardera pas à se propager plus loin au moindre incident, jusqu’à ce qu’on ait une « nuit de cristal » à la française, si rien n’est fait. Le préfet de Corse réagit enfin après deux jours en interdisant les manifestations. Mais quelle réactivité ! Et surtout, on peut se poser des questions quand on voit l’efficacité de la police pour arrêter des manifestants pacifistes à Paris mais son manque de réaction pour appréhender les individus violents en Corse. On parle juste d’enquête… L’état d’urgence n’a plus lieu d’être non plus pour assigner préventivement à résidence des individus connus des services de police. Deux poids-deux mesures, encore…

Si on ajoute que les seules affaires où des terroristes ont été arrêtés sont celles dont l’enquête remonte à une période antérieure à l’établissement de l’état d’urgence, on voit bien le double discours sécuritaire qui tente de masquer les manques des politiques depuis les années 70 jusqu’à nos jours. Ces politiques ont conduit à ghettoïser et diviser la société, où l’on préfère jalouser le voisin pour des futilités mercantiles plutôt que d’apprendre à accepter les différences. La Corse n’est que l’expression concentrée de ces maux, l’exemple des méfaits du clientélisme. Quand on entend aujourd’hui des responsables politiques parler de la fraternité après les attentats, on constate avec effarement combien ils sont loin de la réalité. Le « Je suis Charlie » de Janvier était bien un « Je suis Marine » en Novembre. Ils sont corses aujourd’hui, ils seront autre chose demain, si on ne veut pas voir notre réalité en face, celle que nous perpétuons par notre repli sur nous même.

18 réflexions sur “France : Aujourd’hui la Corse, demain …

  1. d’abord, mais ça ne change rien, le corse, le français, n’est pas plus raciste et sûrement moins que plein d’autres ‘ethnies’,
    faits: des ambulanciers, pompiers.. se font agresser /comment est-ce possible ?!
    cause: des jeunes s’emmerdent (et) alors planifient des genres de guets à Pan!
    effets: z’y va le Fn et bientôt (soon) des milices..

    comment est-ce possible (2x) ou, comment en est-on arrivé là ?
    facile: regarder ailleurs, ou le syndrome de la patate chaude,
    ..suivez mon regard: le politique (le peuple?) n’a pas fait le job (qué sparadrap ?)

    j’aime à dire, et c’est ainsi: la Corse et la Savoie, les seuls départements libérés par eux même (du joug germain) l’un est une ile, notion qui perdure..
    demande t-on aux corses de résorber les x chômeurs continentaux, ou même de laisser/ réserver la neige (le ski) aux z’autres..
    si je m’égare ? à peine.. où l’on voit le corse se faisant moins déborder (à l’abordage ?)

    conclusion (tu parles !) bien sûr de douter que cette ‘auto détermination’ façon: « arabi fora ! » soit la/une solution.. n’empêche pas x sympathie, en attendant que l’Etat.. gnâgnâ..

    ps, si on a connu de meilleurs Noël ou fêtes de fin d’années.. probablement.. vivement que ça se termine (?!)
    dans 10 jours, ..un an que mon pote Tignous, rencontré à Calvi (!) et ses compagnons.. nous ont quittés (je vais le dire ainsi)
    ni d’oublier, sûrement pas ! plein de Bons Vœux à Ice et aux camarades

  2. Bravo à Zemmour , Morano , Le Pen et autres résistants à la charia fasciste islamocialiste qui ont eu raison avant tout le monde mais qui seront châtiés par les inquisiteurs gauchistes pour avoir dit des vérités non conformes au dogme diktatorial de la pensée unique

    1. allez, je suis gentil, je garde ce commentaire dont la tournure et les néologismes donnent un coté franchement comique. Avouez que ces gens châtiés sont très fréquents sur les ondes et dans les colonnes des journaux… Allez Caliméro Henri, je vous tapote gentiment la coquille

  3. Il y a 25 ans je bossais dans des centres commerciaux situés en banlieue parisienne et c’était le bordel avec les racailles. Des vols, des bagarres, des commerçants excédés, des gars comme moi flippés de rentrer le soir, des vigiles payés au lance-pierre attendus parfois par les cousins près de la gare…
    Depuis, rien n’a changé. Et on s’étonne après… Enfin si, il y a eu du changement : la France est le premier producteur de djihadistes en Europe (à défaut d’avoir du pétrole).
    L’Etat est coupable d’avoir laissé faire. Coupable. Ce mot tombe comme un couperet. Je mets ma chapka en jeu, tous ces élus qui font de la politique comme on fait du business seront jugés par une histoire telle que je l’entends : impartiale.

  4. Félicitations à R Ménard qui a réagi très vite à cette ixième manipulation islamiste et qui aurait du être appuyé par tous les élus censés assurer la sécurité du pays . Pas de fioritures , de ronds de jambes faux derches comme tous ces parangons de vertu qui nous polluent de leurs diatribes antiracistes ; il analyse , calcule , médite , avertit , prévient , a un courage insensé étant donné l inquisition gauchiste paranoïaque déclenchée contre lui ; c est un héros et il sera reconnu comme tel , l’ avenir lui donnera raison avec toutes les horreurs qui nous attendent .
    Arrêtez de délirer chers bisounours , les Daeschiens ne sont pas que sous les bombes en Syrie ,c est un état d ‘ esprit ; ils sont là , partout , ils sont infiltrés depuis longtemps , vous en croisez dans la rue , leurs regards ne trompent pas , ils n ont pas de programme , ni de planning , ne raisonnent pas en occidentaux , ils frappent quand ils décident de frapper et n ‘ attendront pas notre autorisation .
    Garder des églises fait partie de leurs plans , ils avancent gentiment , ils s ‘ infiltrent  » humanitairement  » , n importe quel expert en méthodes mafieuses d inscrustation dans des zones ciblées connait ces pratiques vieilles comme le monde .
    Ménard subit les foudres de la propagande socialiste criminelle honteuse qui sévit chez nous pour le moment , mais les faits douloureux à venir lui donneront raison et il finira au Panthéon de l ‘ opinion publique comme un héros , un vrai résistant .

    1. le ton même de ce commentaire montre votre état de paranoia avancée. Oui, ils sont partous, les envahisseurs…
      Au moins auriez vous pu mettre le lien de la tribune de Philippe Bilger, avocat bien connu, qui défend son ami et met le message de Ménard en intégrale ce qui est mieux que de fantasmer de part et d’autres

      http://www.philippebilger.com/blog/2015/12/le-communiqu%C3%A9-de-robert-m%C3%A9nard.html

      A chacun de juger et d’aller vérifier les allégations du maire de Beziers sur ces deux individus. Je note cependant un discours un peu décousu pour un journaliste professionnel, et surtout manquant d’exemples concrets et vérifiables. (seul l’affaire du Toubib Burger est incontestable) cela dit, il ne faut pas nier les problèmes que posent parfois des meneurs, de petits chefs, sans faire de généralités. Si Beziers à voté Ménard, c’est aussi pour des problèmes réels, mais je ne suis pas d’accord sur les réponses apportées.

      Etonnant qu’avec l’état d’urgence et la promptitude des policiers à arrêter n’importe qui, ces deux malveillants ne soient pas assignés à résidence, non ? AH oui, une infame corruption cryptosocialiste contre St Robert.

      Un seul message suffira, pour que ça reste lisible, merci…

      1. C’est drôle lorsqu’un occidental s’imagine que sa culture est LA dominante en ce bas monde. Quelle étroitesse d’esprit…

        D’autant plus, lorsque cet occidental en question, confortablement installé professionnellement parlant, commente tout et n’importe quoi en se référant à quelques extraits vidéos préalablement/finement découpés. Se contenter de peu, quelle admirable devise… La notion de recherche, de découverte, ça n’a pas l’air d’être à l’ordre du jour…

        La religion qui m’effraie le plus, ce n’est ni l’Islam, ni le Christianisme, ni le Judaïsme, ni l’Hindouisme, ni le Shintoïsme, ni le Bouddhisme (et j’en passe), c’est la CONNERIE. Cette religion est équitablement répartie sur cette planète et a pour apôtres, des individus tels que vous, « charle henri » ^,^

  5. @Pilgrimwen
    C’est sûr que traiter un commentateur de con c’est pas étroit d’esprit…
    A contrario, je tiens à remercier le taulier de ce blog qui répond de manière courtoise et tout en rondeur, quand bien même son avis serait opposé à celui de son commentateur. C’est agréable.

    1. Merci Vlad mais je ne laisse pas forcément tout passer aussi… (spartacus et Charles Henri en témoigneront) Pilgrimwen a sa manière de s’exprimer, il veut plutôt parler d’ignorance et d’incompréhension. J’aurais par exemple aimé que Charles Henri explique certains raccourcis pris entre islam et mafia, ou connaître sa position autour de la laïcité voir aussi son expérience personnelle de ces « quartiers » comme on dit.

      1. Oui, le terme « connerie » faisait référence à l’ignorance, nullement il ne s’agissait d’insulte. Il me semble facile de juger quoi que ce soit, à chaud, sans aucune connaissance du sujet traité. Je me vois mal, par exemple, disserter sur l’Islam ou l’Hindouisme, deux religions dont je ne connais pas les « grandes lignes ».

        Généralement, l’ignorance amène à la peur et dont la paranoïa, la violence, etc.

        En ces temps troublés, il me parait important de ne pas tomber dans les raccourcis🙂

  6. @Pilgrimwen
    Ne pas tomber dans les raccourcis, certes, mais à force de gloser de la la taille du sphincter de l’animal religieux, on risque de se perdre dans des circonvolutions intestines. Car il y a là, je pense que tout le monde en convient, une différence notable entre l’Occident et l’Orient. A propos de ce dernier, n’importe quel businessman aguerri le sait, ces particularités culturelles touchent aussi au fait religieux. Libre à vous Pilgrimwen de lire le Coran et ses milliers de sourates, et donc ses milliers d’interprétations. En attendant il y a des terroristes, tous musulmans, complètement tarés, qui veulent instaurer la charia partout. S’agissant des milices musulmanes protégeant les Chrétiens, n’y a-t-il pas une once de dignité qui parle en vous, vous exhortant à refuser catégoriquement qu’une portion d’individus s’octroie le droit de vous protéger à la sortie de la messe ? Moi je ne le supporte pas. La seule protection que je respecte est celle des forces policières déployée pour l’occasion. Et pas un journaliste pour se demander se que feraient ces milices si un abruti de daeshien commençait à arroser avec une kalash ! Ils l’arrêteraient avec leurs petits bras musclés pour paraphraser Coluche ?
    Entendez aussi ce que vous dit Charles-Henri, croyez-moi, et n’oubliez pas que l’Islamisme est une religion politique avec un prosélytisme territorial dont une des stratégie est le contournement sémantique pour mieux arriver à ses fins. Allez je vous laisse, bonne fête de fin d’année à tous !

    1. Puisqu’on parle de raccourcis… On en prend beaucoup plus au sujet de l’islam qu’au sujet des chrétiens qui ont une bible aux multiples interprétations (cf les Chiismes passés, les fondamentalistes), ceux qui tuent en centrafrique, les bouddhistes qui massacrent du royingas, les juifs orthodoxes et leurs exactions… Si je prenais un raccourci, je condamnerais toute religion. J’oubliais la tuerie de Breivik, et quelques autres aux Usa.
      Alors oui, il y a urgence à faire du tri dans des textes d’un autre âge sur les religions monothéistes, à condamner les faux prophètes et prêcheurs. Il fait aussi se poser la question sur toutes ces milices de tous bords qui se constituent avec une efficacité douteuse voire néfaste.

      Pour la police, ma confiance est limitée à la fois par les ordres absurdes qu’on lui donne ( cf 29 novembre et état d’urgence) autant que par l’effet de groupe (cf affaire du 12ème). Il ne faut pas avoir la mémoire aussi courte qu’un Valls.

      1. Oui, oui, on ne prend pas de raccourcis avec les Chrétiens, on les zigouille. Je comprends qu’un athée puisse abhorrer les religions, mais il y a un moment, me semble-t-il, où on peut tout de même prendre position Iceman. En ce moment, car c’est en ce moment que ça se passe, il y a le feu du côté de l’Islam ; vous ne pouvez le nier. C’est typiquement ce relativisme outrancier dont usent certains politiques, quand ils ne font pas de la discrimination positive, qui exaspère les citoyens. Parce que quoi, bon sang de bonsoir ? Qui se fait sauter dans les bus, les métros, les villes, qui provoque attentats ou encore plus récemment tueries de masse sur notre sol même ?

      2. La bande à Baader? Si on admet un instant qu’il y a soucis aujourd’hui avec un fondamentalisme religieux lié à l’islam, qu’est ce qui pousse alors de jeunes chrétiens à s’y convertir… Car c’est bien aussi une réalité, d’autres ayant été des musulmans non pratiquants toute leur vie. La cause racine se trouve donc ailleurs, dans une réponse recherchée et que quelques individus leurs donnent.
        A ce sujet, je parlerai bientôt d’un film qui donne des pistes sur ce thème.

        Bonne année aux lecteurs du blog, sinon.

    2. Vous tombez malheureusement dans un beau raccourci : l’Orient se résume-t-il, pour vous, aux états arabes ? Que faites-vous de l’Asie ?

      Et tant que nous y sommes : je suis proche, spirituellement parlant, du Shinto, non du Christianisme et de ses dogmes/préceptes à l’instar de l’Islam ou du Bouddhisme. Et ce, malgré mon « éducation » au Christianisme.

      Malgré nos désaccords, je vous souhaite aussi une joyeuse année 2016🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s