Présidentielle 2017 : Le Grand marché est ouvert


En France, la campagne pour la présidentielle a déjà commencé. On parle primaire ou candidature « citoyenne » mais on parle…..

…et même un peu trop d’un remaniement mineur qui vise plus à diviser qu’à réunir. Le Parti Les Républicains (!?) prépare sa primaire avec l’envie de redorer son blason. Le blason avait été plus qu’écorné par la gabegie entre Copé et Fillon. Juppé reste droit dans ses bottes mais sait qu’en face, il a un Sarkozy jamais avare de coups bas et de petites magouilles. Cela promet… Et si coté Front National, on sait déjà qu’il y aura une candidate, coté PS, c’est le mystère tant cela tire dans tous les sens entre reconduction du monarque et primaire promise pour endormir les frondeurs. Il faut juste garder à l’esprit que le candidat Hollande a été préfabriqué providentiellement après la disparition du candidat Strauss-Kahn face à une Martine Aubry qui ne représentait pas assez la synthèse aux yeux des éditocrates rétrogrades et conservateurs. A coup de sondages et d’articles à la mémoire courte, le poney corrézien est devenu l’étalon socialiste, bichonné et teint pour le rendre « vote utile ». Les ralliements du second tour de la primaire tenaient plus à des promesses de maroquins qu’à du débat d’idée. Si justement on se rappelle du débat des candidats à la primaire, tout ce qui était reproché comme faiblesses des mesures de Hollande, …. est arrivé, pour le peu de celles qu’il a tenues. Le reste est passé aux oubliettes. Il reste juste un constat : La primaire a été volée et le sera encore avec un manipulateur comme cela.

Aussi on peut comprendre le discours et la candidature d’un Jean-Luc Mélenchon plus à gauche. Il sait que tout candidat à gauche du PS sera mangé par la machine lors d’une primaire. Les idées disparaitront sans le moindre consensus dans le programme et encore moins dans l’application qui suit. Et en même temps, il ne se présente pas sous l’étiquette d’un parti, tentant vainement de faire son Podemos à lui tout seul. Je ne vais pas tirer sur l’ambulance mais voir un Pierre Laurent s’offusquer qu’il n’ait pas consulté le front de gauche avant de se présenter, c’est fort de café quand on se rappelle des petits accords du PCF dans les régionales. A dire vrai, je me fiche totalement de la candidature de Melenchon, mais je la soutiens pour le pluralisme, sans vouloir la moindre seconde voter pour lui. Cela ne changera rien à cette mascarade qu’est la présidentielle puisqu’en terme de budget ou de visibilité, il n’y a aucune équité pour faire s’élever le débat à un autre niveau que la pure communication.

Une chose est sure, l’élection présidentielle française s’américanise avec une peopolisation de plus en plus flagrante, une escalade des dépenses, une mainmise des communicants et des thinktank/lobbyistes, le candidat devenant la figure marketing d’un establishment… C’est tout à fait le cas pour le Front National d’ailleurs qui fabrique aussi une image bien loin de la réalité de la famille Le Pen,  avec des astuces budgétaires similaires aux autres partis. Remarquons au passage que c’est durant la dernière année d’un mandat où il sait qu’il ne sera pas réélu, qu’un président des États-Unis devient plus libre de paroles et d’actes. Obama se lâche enfin sur les armes, le climat, veut rattraper son musèlement sur bien des sujets. La différence avec la France se fait là puisque notre président est un roi, là où c’est l’establishment et les lobbies qui le sont aux USA.  Et je ne connais pas de pays où l’on élise un roi, mais plutôt des pays où des rois et reines se battent pour un seul royaume, sans se soucier du peuple qui y vit.

Alors primaire ou pas, candidature du peuple ou pas…. qu’importe finalement, tant qu’il n’y a pas de révolution. On croit encore élire sur la foi d’un programme mais il y a très longtemps que ce n’est qu’une belle publicité pour faire acheter, avant de se retrouver avec un produit périmé à l’obsolescence programmée à 5 ou 10 ans. Un peu comme dans les magasins, nous n’avons plus trop le choix de la provenance du produit et les performances sont les mêmes. Le « made in France » est aussi un leurre pour masquer les vices cachés du produit FN….de moins en moins cachés. Allez, c’est le jour du marché aujourd’hui !

Advertisements

10 réflexions sur “Présidentielle 2017 : Le Grand marché est ouvert

  1. Dis donc Didier tu trouves « fort de café » que P. Laurent se soit « offusqué » ? Mais il n’est pas le seul!!! Ru parles des « petits arrangements » mais avec qui ? Il me semble que si Coquerel est conseiller régional c’est bien parce qu’il y a eu « arrangement » avec le PC pour que le PG se refasse une santé au niveau élus et surtout qu’il lui a laissé le poste.
    Si on reprend la « genèse de JLM (dont le discours qu’il tient c’est quasi un copié-collé de celui que nous tenions bien avant -lorsque JLM était un socialiste bon teint et surtout anti-coco), c’est lui qui est venu faire des courbettes au PC (et nous avons été bien idiots de l’accepter, bien que nous avions prévenus la Direction) pour créer FDG qui lui a servi de tremplin pour le désigner comme candidat avec la logistique, les militants, les sympathisants PC à sa disposition ainsi que le fric qu’il n’a toujours pas remboursé.
    Après la présidentielle il a commencé à faire « la funcha » accusant le PC des « alliances » avec le PS pour les Municipales… alors que lui complotait avec les Verts.
    Donc là, il en est à 30000 soutiens. OK !!!
    Le moment venu on verra ce qu’il fera, vers qui il se tournera parce qu’une campagne coûte cher et les bras vont manquer !!!

    Je reconnais les torts de mon Parti et si tu allais sur ma page FB tu le lirais. Mais j’ai horreur qu’on esquive.

    Les lundis à l’Espace sont très intéressantes. Y es-tu allé ?

    1. qui a profité de qui ? Le PC a voulu profité d’une dynamique FDG, il y a quelques années. Cette dynamique disparaissant, la mouche a voulu changer d’Âne. Mais effectivement, dans le PG, il y a eu aussi des petits arrangements et par rapport à un nouveau parti, le PG a profité de l’assise du PCF à ses débuts, quoique je ne sois pas sûr que l’électorat comprenne la différence PG/FDG.

      Si je comprends bien le discours de Melenchon (qui a évolué aussi comme celui du PCF a évolué par rapport à la période PS de Mélenchon), c’est une manoeuvre pour tenter de dissuader des candidatures d’alliance, des « Nouvelle Donne », etc… Je ne vois pas le problème de sa candidature, indépendamment du discours. Mais je n’adhère pas non plus au discours et surtout au personnage. Le tri se fera petit à petit comme cela se fait dans un système électoral, avec ou sans primaire. Justement, Melenchon ne profite plus d’assise PCF ni de dynamique (qu’il essaie de recréer). Donc je ne vois pas pourquoi Pierre Laurent vient râler alors qu’il serait plutôt en position de force, aujourd’hui, pour négocier quelque chose, par exemple avec ce qu’il reste d’EELV. 30 000 soutiens, ça fait franchement léger, justement, sachant que ce ne sont aucunement des adhésions ou des promesses de vote.

      1. Ah mais je suis plus en colère après mon Parti et ce. depuis le programme commun où, nous, étions en position de force et durant toutes ces décennies où en quelque sorte le Part a fait. « allégeance » au PS….
        pour des strapontins quoique que nos ministres ont su être à la hauteur sur des postes où Mitterrand croyait qu’on allait se casser la gueule.
        Je te suis sur la 2 eme partie et que Mélenchon se déclare c’est de bonne guerre et je reprendrai la formule de Chirac di j’en avais « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre
        Sur fb des camarades ne sont pas pour « ce cinéma des lundis » car nous en connaissons la finalité (on est pas neu-neu)

      2. Je te l’accorde que l’électorat, quel qu’il soit du PG ou du PC ne savait + très bien la différence. … Que je m’évertuais à expliquer pour au moins ceux qui m’en parlaient.
        Je t’assure qu’il nous en a fallu de la patience pour écouter JLM nous éreinter et qu’aucun manitou du PC réponde!!! D’où le déferlement sur les réseaux. Là on apprend par La Croix que JLM s’est octroyé les services du site Internet de Bernie Sanders ???
        Adieu Chavez ? Adieu Podemos ? comme il a fait pour Tsipras qu’il ne lâchait plus…. et puis + rien ?

        On a pas entendu Laurent râler…. On aimerait bien !!!! je suis sûre que quand Laurent s’énerve sa tension doit grimper à 6,5 (lol) l’allure d’un escargot au galop !!!

        De toute façon ces Lundis initiés sont d’une c… sans nom et pour bon nombre nous ne sommes pas dupes de la finalité…. C’est là que ça va ruer dans les brancards au Congrès

  2. good morning (re-café et wik-end zen) tu m’enverrais ta page fb ?
    JLuc M.. étant ‘politisé’ tardivement (à qqls blogs: merci) mais de & à gauche de naissance (preuve + vraie anecdote: ma mémé m’a traité -oui ça se traite- de ‘communiste’; j’ai 11 ans et j’ignore ce que cela signifie)
    mon investissement + carte d’électeur date de 2007 = Ségo.. oui, si j’aimais les hommes alors je choisirais Michou par ex. ou Boy George (les anglais, votent-ils ?)
    Ségo.. que d’échecs ! sa revanche sera terrible ! cé moi qui dit..

    voilà, je me suis bien égaré mais transmis qql titbit perso, ..titbit ? nân, ça veut dire ‘info’, news ou data (en anglais) ni confondre avec nitwit: idiot.

    Retour à notre mouton, JLuc il y a 3-4 ans: pas trop mon kiffe, ..juste une intuition, probablement aidée par une lecture brumeuse (pas réveillé ?) plutôt que de calculer, -réalisme, ou le discours décortiqué, etc. (on ne peut pas tout faire)
    bref, maintenant il me plait-bien, (pourtant) avant-aussi il contrecarrait le ronron qui tourne, et beurrait Martine la tartine, alors quoi, qué passa..
    y a trop (?) de ‘Laurent’ ou de ‘JLuc’ à gauche ? (nân je déconne)
    certes la-courbette: sans c’est mieux ! effectivement: trop bon trop con, aussi: un tien vaut mieux que tu l’auras, et en-fin et les moyens: les justifie.
    Peut-être (tout simplement) me dire et constater: à gauche ça manque de gauchistes.. cé ballot (et cruel) quant aux scrupules, ..inutile de comparer avec la droite, ignorant la vergogne (atavisme) elle qui aligne du candidat à tire larigot -elle compte (hérédité) et réfléchira plus tard (fiction) disons qu’elle n’ignore pas le côté (l’aspect et même davantage) ‘conservateur’ du français, pratique n’est-ce pas !
    nota bene: t’as vu la tronche du parti socialiste..

    par conséquent (whaoo la locution: la première fois que je l’emploie ! ..ni j’en cherche) qu’importe mon genre loyal et fidèle oumon type libéral: WTF l’orthodoxie ! (basta)

    ps, j’écrivais y a qqls jours chez Juan (d’ailleurs mon dernier post ?) « JLuc M, perspicace, fin et clairvoyant, perforant.. (arrive) trop tôt pour le français, la France ne (le) mérite pas »

  3. hello Aurore ! je ne t’avais pas vu-lu.. ah oui je traine..
    j’ai plein! de post en retard.. un avec MG Buffet (rigolote anecdote, et un peu te répondre) aussi qqls (gentils et sympas) mots à Claude, chez GdC (plutôt critique) alors Didier 😉

  4. Pour repenser la politique, je pense qu’il faut (entre autres) revoir les salaires des politiciens et tous les privilèges qui gravitent autour de la fonction. Et, en cas d’absentéisme, de faute grave (fraude, favoritisme par exemple), etc., l’élu perd sa fonction, reçoit une amende et est inéligible durant une période d’au moins cinq ans. Malheureusement, c’est quelques pistes ne seront appliquées, car autant dans ce cas se tirer une balle dans le pied…

    1. le système politique se protège lui même, comme tout système de caste, finalement. Ce n’est pas spécifique au système français. Que ces postes soient rémunérés, paraît normal. Mais que le système soit fait de tel manière que des votes se retrouvent repoussés dans des périodes où l’absentéisme sera important, par exemple, est aussi un facteur à prendre en compte.

  5. comme chaque année (me semble t-il) la Cour des Comptes, son rapport,
    (et-elle, qql utilité ? ..à part qql ‘justification’)
    son compte-rendu, ni surprise: l’affligeant en progression,
    ainsi le pléthore (gaspi) refusant de copiner avec la rentabilité (efficacité)
    certes nous avons besoin (utilité) de l’Administration.

    Pourquoi le sens commun a pris la fuite.
    Car Ma position, Mon avis, Mon plan.. sont Mes désirs.
    Tiens un exemple, ‘la déchéance’. Blair la faite (ni hier) il l’a dit, donc on le sait: « ne sert à rien ». Qu’importe /pas grave: on a du temps à perdre. Et un financier fiable: nous.
    Pourquoi aller à l’essentiel si on peut pinailler.
    La droite est à tribord, la gauche à bâbord.
    Prenez un-barreur, soufflez dans les voiles (je déconne /?) et roule ma poule

    1. Hello!!
      Déjà Miguaud devrait faire faire un audit à cette Cour parce que c’est bien beau de donner des ordres pour supprimer de + en + plus de postes dans le Service Public. Lui il s’en fiche comme ses congénères qui n’ont qu’à claquer du doigt pour être servi. Font pas la queue à la Poste, n’attendent pas aux urgences, transports gratos…
      Font ch…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s