Back in the fight !


Non, je n’imite pas volontairement le nouveau slogan du plan de relance de PSA, Back in the Race.… Mais après cette période de municipale où le débat local a été parfois confisqué, voici les européennes et un nouveau gouvernement dont il est inutile de cacher mon hostilité vis à vis de son chef.

Mais si je reprends la plume sur la chose politique française et européenne, c’est aussi pour réagir à la coïncidence des propositions d’économistes, de Pascal Lamy (ex directeur général de l’OMC) et de Pierre Gattaz, le si agréable président du MEDEF (vous la sentez, l’ironie ?) . Tous demandent, à peu de chose près, une sorte de SMIC light pour les jeunes, pour leur permettre un accès au monde du travail plus facile via des CDI. Aussitôt, la gauche s’emporte, surtout lorsque dans le même temps on apprend que Lamy demandait une augmentation de 32% de son salaire….refusée fort heureusement. C’est que ce pauvre dirigeant d’une organisation, ayant du sang et des larmes sur les mains, s’inquiétait pour le montant de sa retraite. Continue reading

Musical Wednesday : Lussi in the Sky


Chaque mercredi, le site Histozic vous propose un nouvel artiste à découvrir. Jeune talent ou vieux classique, chanson populaire ou black metal, il y en a pour tous les goûts. Aujourd’hui, c’est : Lussi in the Sky et son album Nebula

On l’a connu dans le groupe MyPollux et surtout grace dans la Nouvelle Star. Mais exit le metal, assagi peu à peu en rock pour un registre plus pop et surtout plus vendeur en France… du moins c’est ce que l’on nous annonce.

Pourtant sa personnalité reste intacte avec toujours une petite pointe rock pour relever une sauce qui serait insipide chez d’autres. Avec ce premier album solo (après un EP en 2011), « Nebula », on l’a compare un peu vite à Superbus. Admettons que le timbre est parfois proche de celui de Jennifer Ayache….Mais pour le reste, le spectre musical semble plus large, lorgnant vers la synthpop, l’electro, tout autant que …le rock. Le premier single « C’est la Vie » bénéficie d’un refrain catchy à souhait avec de bonnes trouvailles textuelles….et un break rock qui rappelle d’autres heures passées. Mais est il le plus vendeur de l’album? D’ailleurs elle confirme tout cela dans « Je me pose des questions » qu’on aurait pu entendre chez Mademoiselle K, par exemple. Cela respire la joie, l’énergie, comme dans l’excellent « Chéri, j’ai embrassé un garçon ».

 

A suivre : http://histozic.free.fr/?p=2310

Time for Poetry


Someone declared it’s time for poetry

but why and what time is it for you?

Poetry has no time, no hour, for me.

Poetry has no rules,master even you.

 

Time stopped during those words

written in the morning

when I wake up for lords

who rules only my living Continue reading